Browsing Tag

trente ans

emotion wizard

Pourquoi ne pas poser la question « Alors c’est pour quand les enfants? »

27 avril 2017

 

Après avoir écrit : Avoir 30 ans et pas d’enfants, voici la suite!

C’est pour quand les enfants ?

C’est pour quand les enfants ? Quand on approche la trentaine, qu’on est en couple depuis un certain moment, cette question revient comme un doux lourd refrain. Surtout si par exemple on vient de se pacser/marier ou que l’on vient/va acheter une maison. Comme si la suite logique pour les uns valait forcément pour tout le monde.

Et bien NON !!!

Ça peut paraître exagéré mais la question « le bébé c’est pour quand » me fait hérisser le poil. Désirer ou non d’avoir un enfant, c’est quand même quelque chose de personnel dont on n’a pas à se justifier. Or, dans cette société, on nous demande toujours de nous justifier. Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?!?!

Lorsque l’on répond poliment, en essayant d’esquiver le truc avec un « Ce n’est pas dans nos projets pour l’instant », on a souvent droit à « Pourquoi ? » ou à un « Mais tu sais, il faut pas trop tarder car après c’est plus difficile », etc…

Les parades

Que répondre ? Ou plutôt qu’est-ce que j’aimerais lui dire mais que je ne peux pas dire en face ?

  • Déjà pour une raison évidente, imaginez si le couple à qui vous posez la question essaye d’avoir un enfant sans succès depuis plusieurs mois ? C’est comme leur balancer un couteau amer en plein cœur.
  • Je suis trop égoïste. Je viens à peine de renflouer mon compte en banque, j’ai envie de voyager, je veux profiter de ma vie de couple, de mes week-ends, de MA VIE, de mon sommeil…
  • Mais je ne suis pas si égoïste que ça : qui a envie de vivre dans une société où même si tu fais des études, tu pointeras forcément à Pôle Emploi et que tu seras probablement obligé  d’accepter un métier de merde car « il faut bien avancer dans la vie » ? Tout ça pour laisser sur terre un être humain qui me ressemblera, qui portera mon nom.
  • Qui a envie de vivre dans une société qui est dans la haine de l’autre, dans le jugement pour X ou Y raison ?
  • Ou alors, je ne sais pas moi même si je veux un enfant ! Je ne suis pas encore prête mais j’aimerais qu’on arrête de me mettre cette pression inutile.
  • Et si tout simplement parce que je n’ai aucun désir d’avoir un enfant. Si tu réponds ça tu as forcément droit au fameux « Imagine si à 45-50 ans tu regrettes ! » Et bien je préfère sincèrement regretter de ne pas avoir d’enfant que le contraire. Car oui, on peut regretter d’avoir eu des enfants (ça n’empêche pas de les aimer bien sûr) mais ça change quand même la vie et le couple d’avoir un enfant. Et aucun retour en arrière possible. Ce n’est pas un sujet qui se décide comme ça, en un claquement de doigts.
  • Parce que ça ne vous regarde pas, et oui !
  • Parce chacun fait ce qu’il veut!
  • Pour ne pas à avoir à répondre si on te la re-balance avec un « et toi ? »
  • Ça risque de froisser la personne à qui tu poses la question (dans le moindre des cas elle t’ignorera)
  • Laisse l’utérus de cette pauvre personne tranquille !

Bref, chacun fais comme il veut!

Cette question, en plus d’être intrusive, c’est un sujet sensible qu’on n’a pas forcément envie d’aborder avec le premier venu.

Finalement, la réponse la plus judicieuse qui ferme toute discussion est peut-être tout simplement « cela ne te regarde pas ». A tester la prochaine fois !

Attention, la majorité des parades fonctionnent aussi si on prend la question « alors c’est pour quand le deuxième ? »

Merci à Adèle avec qui j'ai coécrit cet article.