Browsing Tag

nantes

emotion wizard

Le récit de mon accouchement

18 juillet 2019
recit-accouchement

Bonjour,

Il est grand temps de vous parler du récit de mon accouchement ! Ce qu’il faut savoir ce que je n’ai pas eu une grossesse idyllique. Vous pouvez lire le résumé de mon premier trimestre de grossesse ici

Lundi 19 Novembre

16h30 Les analyses du jour ne sont pas bonnes, il faut que le bébé naisse. Je cite « il sera mieux dehors que dedans« . Ça fait plus d’un mois que ma tension est trop haute, j’ai été hospitalisée 2 fois 7 jours afin de trouver un médicament pour y remédier…

19h Début du déclenchement. Ils me gardent à la clinique mais aucune chambre n’est disponible ils m’installent en chambre de naissance. On va me poser un propess, ce n’est pas douloureux, c’est comme un petit tampon.

Et là on attend…

J’ai passé une nuit horrible dans la salle de naissance, rien n’est adapté ( clim trop forte, avec écrans, lit dur, pas de volets) et j’étais même pas en pyjama car reliée à une perfusion. On m’a autorisé à manger du pain que vers 22h !

Mardi 20 novembre

Au matin un mal de crâne énorme, j’ai fait des petites siestes durant la nuit. J’ai eu le droit de prendre un petit déjeuner vers 10h, heureusement car j’allais tomber par manque d’énergie et de fatigue. Puis j’ai essayé de me reposer tout la journée en commençant à avoir mal dans le bas du dos dans l’après-midi. C’était bon signe vous pensez ?! On m’a donné une bouillotte ça m’a un peu aidé. J’ai passé la journée la tête dans le vide à attendre, en fixant le plafond, en cherchant une position confortable…

19h Après l’examen pour savoir où on en était, ils ont décidés de me laisser « tranquille » cette nuit… Je me suis sentie mal pendant toute cette journée, je n’avais toujours pas de chambre, du coup lorsqu’on m’a proposé de me laver, ça m’a fait tilte! Je n’avais pas de douche dans ma « salle », j’étais avec mes vêtements de la veille, dans un état second. Ce bain a été le meilleur moment de ma journée! J’étais à l’ouest pour ne pas y avoir pensé avant!

Mercredi 21 novembre : Jour J

7h30 : bilan et mise en place du gel dans le vagin (ça fait moins mal que je pensais avec la seringue)… puis 2h de monitoring : attente des contractions… On me transfuse de l’ocytocine.

12h : Première contraction

L’auscultation pour voir l’ouverture du col m’a fait tellement mal, mon col n’était pas du tout prêt, c’est ce qui m’a fait le plus mal pendant ces 10 jours. Je criais à la sage femme d’arrêter, mais elle n’arrivait pas à voir à combien c’était ouvert. Les contractions étaient dans le bas du ventre et bas du dos, elles deviennent alors de plus en plus fortes (les dernières étaient incontrôlables). A partir de ce moment là j’ai eu beaucoup de mal à gérer mes contractions.

photo-grossesse

13h  l’ouverture était de 3cm, pour eux c’était bon pour la pose de la péridurale…La sage femme dit que c’est un homme d’expérience l’anesthésiste, et en effet je ressens aucune douleur pendant la pause. Et là ça va mieux ! Pendant une heure c’est super ! Et petit à petit je ressens à nouveau les contractions… La péridurale avait sautée, il est revenu la reposer une seconde fois ! Puis mon ami se rend compte que j’ai le dos en sang… la péridurale avait encore sautée une seconde fois !

16h On perce la poche des eaux, je douille. On me repose une troisième péridurale, l’anesthésiste me dis qu’il a jamais vu ça…Et là, la péridurale ne fonctionne pas non plus. Là j’avoue j’ai eu peur, je ne pouvais pas continuer avec cette douleur! Je leur demande de trouver quelque chose pour me soulager. Ils me prêtent un masque hilarant, au bout de 2 bouffées j’avais l’impression d’être bourrée ! Après plusieurs inspirations je sentais la douleur tout en étant ailleurs, tout en perdant la notion de mes mouvements… Légèrement dangereux!

Ils ont enlever la perfusion d’ocytocine… (on recule?) Je ne pouvais plus tenir comme ça, le col était toujours à 3 cm, dès 13h ils avaient dit que si cela ne fonctionnait pas il y aurait une césarienne. Quand j’ai regardé la tête de mon ami, qui était a bout comme moi, j’ai compris que je ne pouvais pas endurer plus. Ils m’ont dit de leur donner le feu vert pour faire la césarienne et après un petit moment je l’ai fait. Déjà 2 jours que je ne dormais pas, leurs examens me faisaient souffrir, j’en pouvais plus, j’ai fait tout ce que j’ai pu.

21h

Ils m’ont préparé pour le bloc, mon ami aussi. C’était horrible cette impression d’être à poil étalée devant tous….Et là le même anesthésiste (qui m’a fait les 3 péridurales) revient pour faire l’anesthésie locale, j’étais en panique, je lui ai dit « vous me rater pas cette fois! » Il a dit que ce n’était pas possible ce n’était pas le même type de calmant. On nous a dis « préparez vous votre bébé va bientôt être là » et heureusement car ça a été très vite!

21h13 On m’a dit de prendre une grande inspiration, et là on entend des pleurs ! On nous montré Nora très vite ! Mon ami a pu couper une partie du cordon déjà coupée. Ils l’ont mise sur une grande table à langer avec une lumière chauffante, avec un petit masque à oxygène pour se calmer, ils l’ont pesée… Puis direction une salle pour faire le peau à peau avec le papa pendant que maman se faisait recoudre et était en salle de réveil…

Ce n’était pas comme une naissance par voie basse, la rencontre était intense, mais vraiment différente.

23h30

J’ai pu la prendre elle avait les mains violettes elle avait de long cils et de beaucoup de cheveux bruns. J’étais totalement à l’ouest. J’étais tellement contente de l’avoir dans mes bras et j’étais tellement en colère de fatigue suite à ces 2 jours pourris… On nous a mis dans une chambre double (miracle une chambre) donc mon ami n’avait pas le droit de rester! Alors là j’étais à 2 doigts d’ hurler. J’avais choisi la clinique Jules Verne, justement car les papas pouvaient rester! Là après 2 nuits sans chambre, on lui dit de partir, c’était abusé! J’avais besoin de lui… Avec la césarienne et la sonde urinaire je ne pouvais pas bouger!

Jeudi 22 Novembre

Je n’ai pas dormi de la nuit, en même temps ils n’avaient pas éteint la lumière, Nora était à côté de moi dans son berceau transparent. Pendant la nuit une auxiliaire est venue changer sa couche. J’ai réussi à marcher difficilement pour aller aux toilettes, suite au retrait sans douleur de la sonde urinaire. J’avais tellement râlé, qu’on a enfin été déplacé dans une chambre à 12h! Le soulagement, puisqu’il faut le dire avec la césarienne m’occuper de Nora était presque impossible! Je n’ai pas changé de couches pendant au moins 3 jours!

bébé-naissance-histoire

Samedi 24 Novembre

On ne dort pas de la nuit Nora fait des petits bruits, on n’est pas habitué, mais on est fasciné par ce bébé d’amour.

17h Ma cicatrice saigne, le médecin refait le pansement.

19h Le médecin refait des points, directement dans le lit!

Dimanche 25 Novembre

La cicatrice saigne encore au petit matin.

10h30 Direction le bloc pour rouvrir et arranger le tout… Comment dire j’étais ravie, j’allais enfin dormir ahah… J’ai laissé Nora avec son papa et ils m’ont ramené là bas. Je me souviens de m’être dit à ce moment, chaque jour une galère différente, ça s’arrête quand ?! J’étais blasée.

12h Retour vers la chambre dans les vapes à cause de l’anesthésie générale…

Lundi 26 Novembre

Après une bataille jusqu’à 15h pour finir les papiers on sort de la clinique, on est resté bloqués à un barrage des gilets jaunes (c’était le premier weekend!), j’ai cru que j’allais hurler, je tenais à peine dans la voiture et on voulait mettre notre petit bébé en sécurité! Je me souviens que je me suis dit en rentrant  » on plus de bouton pour appeler de l’aide ou poser des questions »…. la panique…

Mon corps et la césarienne

Enlever les agrafes ne m’a pas fait mal. Au début il est dur de regarder cette cicatrice, elle est grosse et monstrueuse. Il a fallu attendre 12 jours pour aller vraiment mieux. Même la montée de lait qui m’a fait mal c’était rien qu’une distraction, un déplacement de la douleur. J’avais mal au dos, j’ai dû porter des bas de contention pendant 1 mois. J’ai dû avoir 1 piqûre par jour pendant 10 jours pour ne pas avoir de phlébite. A Noël, un mois après, je tenais de justesse sur ma chaise, j’ai demandé des coussins pour pouvoir tenir de 12h à 18h.

Les meilleurs conseils que je peux vous donner c’est de prendre soin de votre cicatrice. J’ai été chez le Kiné, elle a beaucoup massé ma cicatrice, je l’ai hydraté avec de l’huile de rose musquée. Aujourd’hui je ne regrette pas, elle est plutôt « jolie », mais il a fallu attendre 6 mois pour qu’elle soit « présentable ».

Un petit mot sur le bébé 

récit-accouchement
Photo par Margaux Graphy

Ce qui m’a fait tenir le coup c’était que Nora allait bien du début à la fin de cet accouchement. J’ai clairement eu une grossesse compliquée, mais l’accouchement était « brutal » niveau émotions!

On a eu un bébé en or, elle a fait beaucoup de coliques au début, mais on avait une énergie débordante pour s’occuper d’elle. Elle a commencé à dormir 3 jours après que j’ai repris à travailler, si c’est pas un bébé génial ça ?! Bref, aujourd’hui elle a déjà 7 mois, et chaque jour on s’émerveille devant notre trésor qu’on aime tellement.

 

nantes, voyage, voyage à nantes

Voyage à Nantes 2018

6 août 2018
philippe-ramette-eloge-pas-cote-nantes

Bonjour à tous,

Comme tous les ans, (voir l’année dernière)  je vous présente l’édition du Voyage à Nantes 2018! Cette année c’est « L’éloge du pas de côté », du 30 juin au 26 août. Nous avons passé une super nuit du voyage à Nantes, vous savez cette soirée complètement folle à ne pas rater, pour le lancement !

Le voyage à Nantes

Je vais commencer par parler de l’œuvre de Daniel Firman, au Théâtre Graslin « Inside », c’est un film, une musique et un corps de cristal lumineux. Il est interdit de prendre de photos ! Ce que je comprends, mais c’est dommage ! C’est l’une des œuvres de cette édition dont j’avais le plus envie de vous partager ! Nous n’avons pas attendu longtemps pour rentrer dans le théâtre Graslin (par la rue Corneille), puis nous avons été immergé dans le noir. En premier nous avons été saisi par la musique, puis ce squelette lumineux qui flottait au dessus de nos têtes. Si vous passez dans le coin je peux que vous conseiller d’y faire un saut.

Philippe Ramette – Les éloges – L’éloge du pas de côté – Place du Bouffay (voir ci-dessus)

Les œuvres de Philippe Ramette proposent des points de vue décalés sur le monde. Cette sculpture de bronze, qui représente l’artiste en costume noir, devient l’allégorie du pas de côté et rend hommage à l’audace de la ville.

Philippe Ramette – Les éloges – L’éloge de la transgression – Cours Cambronne

le-voyage-a-nantes-2018 philippe-ramette-eloge-nantes-cambronne

Philippe Ramette – Les éloges – L’éloge de la paresse – Passage Pommeraye

philippe-ramette-eloge-nantes

Michel Blazy – Sortie de fontaine – Place Royale

sortie-fontaine-nantes-royale-blazy

voyage-nantes-2018Avec le bel été chaud, Michel Blazy a eu la bonne idée de nous rafraichir un peu. La fontaine subit un dysfonctionnement aléatoire. Des débordements, des jets, de la brume, l’eau sort des caniveaux…

Daniel Firman – Outsite – Carré Feydeau

voyage-nantes-2018

daniel-firman-dry-wash-nantes daniel-firman-luxman-nantes

C’est la première œuvre de cette nouvelle édition que nous avons vu, 5 œuvres exposées dans le sous sol du carré Feydeau. Dans cet endroit immense on est tout de suite attiré par la lumière de l’œuvre Something strange happenend here (quelque chose d’étrange c’est passé ici). C’est un néon géant violet. J’ai adoré, ça en jette tout simplement ! Nous avons découvert aussi les autres œuvres, vous pouvez voir ci-dessus, Dry Wash. Un sèche linge et une machine à laver empilés recouverts de néons blancs.  Il y avait aussi Luxman, une bière sur une platine de disque qui tourne sur elle-même sans que la bière bouge.

Transfert – Site des anciens abattoirs de Rezé

Pour 5 ans ce site va être au cœur d’une transformation. Il va évoluer… Aujourd’hui et jusqu’à début septembre on y trouve, des bars, des jeux, de la restauration, des expositions, des concerts…. et une ambiance, un décor hors du temps ! On y a passé une super soirée, c’était génial de suivre le coucher du soleil, et de voir le site se transformer pour la nuit !

transfert-nantes voyage-nantes-transfert voyage-nantes-transfert voyage-nantes-transfert reze-abattoirs-nantes

 

 

nantes

Un Escape Game dans les rues de Nantes !

31 août 2017
jeu-nantes

Bonjour,

Je suis plus que ravie de rédiger cet article sur un Escape Game dans les rues de Nantes avec la ligue des Gentlemen. J’ai eu la chance d’être contactée par l’agent T afin de tester la toute nouvelle énigme : L’Homme Serpent.

 

escape game nantesL’homme serpent :

Nous sommes partis à 4 en mission, avec mon chéri, ma cousine et son copain afin de résoudre cette nouvelle aventure. L’énigme dure un peu plus d’une heure trente, on a eu RDV à 10h sur la Place Graslin avec notre agent superviseur. L’Agent E est arrivée en triporteur avec 3 sacs d’énigmes à remettre à 3 équipes de 4 personnes.

Notre première mission était de trouver grâce à des indices notre première destination en ville!

L’homme serpent est un meurtrier, notre rôle découvrir la prochaine victime de ce tueur afin de la sauver ! Et vous savez quoi ? On a réussi, on était très fièrs! C’était en plus la première fois que ma famille jouait à un Escape Game.

Comme un vrai escape game, la concertation, l’observation, la communication de l’équipe est importante car le but est de trouver la prochaine destination ! J’avoue j’avais peur qu’on se trompe et qu’on arrive au mauvais endroit, et ça n’est même pas arrivé!

Ce qui est génial, c’est qu’on peut s’affronter jusqu’à 4 équipes de plusieurs personnes ! J’adore cette idée ! Surtout entre amis, pour un anniversaire ou un EVJF!

ligue des gentlemen homme serpent Voici les deux énigmes proposées en extérieur, depuis l’été dernier :

escape game dans les rues de nantes

Je ne peux que vous recommander de tester ! Le prix est de 15€ par personne, et il faut être au moins 4 !

Pour des personnes qui n’ont jamais fait d’escape game, je vous conseille fortement de commencer par celui-ci , car c’est le plus facile que j’ai eu l’occasion de faire !

Pour les personnes qui n’aiment pas être enfermées dans une pièce, je vous conseille de prendre cette version, car à l’air libre tout va bien ! Ce jeu grandeur nature en ville, nous permet de se promener dans notre patrimoine nantais.

Bref : Foncez !

Réservez votre place ici.

nantes

Quel Escape Game choisir à Nantes ?!

19 juin 2017
escape-game-nantes

 

On va parler Escape Game à Nantes aujourd’hui ! Souvenez-vous je vous ai déjà parlé de mon expérience chez Escape Hunt ! Comparons maintenant plusieurs missions d’Escape Game qu’il est possible de faire à Nantes ! J’ai eu la chance d’être invitée pour tester un jeu, puis un second, et même un troisième ! (dingue!)

Quel Escape Game choisir à Nantes ?

La ligue des Gentlemen

La ligue des Gentlemen est un des premiers Escape Game dont j’ai entendu parler. Il a ouvert il y a plusieurs années déjà, nous avons pu tester leur toute nouvelle mission : Clair de Lune.  Ils sont les premiers à proposer un Escape Game dans les rues de Nantes : plus d’infos dans mon article.

Clair de Lune

L’histoire : 1930, l’inspecteur Dumont enquête sur « Le Tigre » parrain de la mafia Nantaise. Il se heurte depuis des années à sa hiérarchie corrompue au sein de la police et n’a jamais réussi à l’arrêter. Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, vous rendre au cabaret « Clair de Lune » propriété du Tigre quai de la fosse. Puis, vous introduire dans la loge de la célèbre chanteuse Miss Tigry, petite amie du « Tigre », pour tenter de trouver le livre des comptes de la mafia qui nous permettra de les traduire en justice.

Mon expérience :  J’ai adoré les décors, c’était bluffant. Les mécanismes étaient fous. Un plaisir de dingue, j’ai pas vu le temps passé, j’ai tout de suite été immergée. Je recommande cette salle fortement ! La ligue des Gentleman sont classés dans les meilleurs de France et ont comprend pourquoi !

A  tester si : vous vous n’avez pas encore fait d’Espace Game. Si vous aimez la déco est l’ambiance des années 3o. Il est parfait si vous êtes 4 !

Escape Huntescape-game-hunt-nantes

Escape Hunt est le plus grand de France. La salle où vous êtes accueilli est incroyable. Il  existe 3 missions pour le moment, la seule que je n’ai pas encore faite est Le testament secret d’Anne de Bretagne (un jeu historique). Voici les deux autres missions :

La Pierre Philosophale

L’histoire : Pourrez-vous résoudre le mystère de cette puissante pierre et vous échappez du laboratoire d’alchimie à temps ?

Mon expérience : Je suis dingue d’Harry Potter, alors pour un premier escape game j’ai commencé fort! Cette mission a un brun de magie! On a qu’une envie mettre la main sur la pierre!

A  tester si : vous aimez les histoires fantastiques!

Les Chantiers Navals

L’histoire : Un homme est trouvé inanimé dans le chantier naval. Était-ce un accident… ou un meurtre ?

Mon expérience : Cette salle est toute nouvelle, et c’est un thème bien nantais qui a été choisi ! Je pensais que mes connaissances auraient pu me servir, mais pas plus que ça^^! C’est un jeu sur une thématique industrielle, il faut s’attendre donc à un décor plus contemporain. Certaines énigmes m’ont vraiment plu. Un code a trouver m’a paru difficile sur le coup, mais après avoir testé plusieurs Escape Game,  tu penses différemment. Certains objets te font « tilt » et tu essaies alors de les décoder! C’est ce qui est arrivé ici ! Une des énigmes m’a vraiment plu, mais pour ne pas spoiler je vous n’en dirait pas plus : il fallait mélanger travail d’équipe, logique et adresse!

A tester si : vous aimez les énigmes de logique-maths et les décors récents mais intimidant.

John Doe

escape-game-nantes-john-doeChez John Doe vous êtes un agent secret infiltré ! On vous accueil dans un QG qui ressemble à la CIA, et on vous laisse un dossier de missions avec des preuves! Pour l’instant il existe 2 énigmes à Nantes, que je vais vous décrire, mais une troisième avec un casino ne devrait pas tarder!

La Prison de Blue Castel

L’histoire : Le XXe siècle touche à sa fin, les pénitenciers d’Europe de l’Est débordent de détenu, à l’exception de l’un d’entre eux : la prison de Blue Castle. Une énigme persiste dans cette dernière : un agent emprisonné de son plein gré pour investiguer n’en est toujours pas sorti. L’agent qui a été  envoyé résoudre le mystère de ce lieu, Jeff Donovan, n’a toujours pas donné signe de vie. Vous allez devoir vous infiltrer pour découvrir ce qui lui est arrivé.

Mon expérience :  Je trouve que c’est l’une des énigmes et surtout de décor les plus marquant (et immense) ! On s’y croit, il faut s’évader et c’était vraiment cool !

A tester si : vous n’avez peur pas « pour rien », quelques amies ont flippées quant à la qualité du jeu et de son décor!

La Mine de Black Rock

Onirium

escape-game-nantes-onirium

L’onirium, c‘est le petit dernier, il a ouvert il n’y a pas très longtemps! Vous avez la possibilité dans la salle Station Or-bit 34 B, de jouer à 2 équipes, dans 2 salles différentes, mais en vous affrontant ! C’est le cas aussi dans les autres EG (la plupart des salles sont doubles), mais dans celle-ci vous pouvez même vous voir! C’est vraiment le petit plus! Il existe pour le moment 2 missions celle plutôt spatial et celle plutôt historique :

L’insurrection

L’histoire : Ce premier rêve vous entraine à Nantes à l’époque de la révolution française, où Jean Baptise Carrier, acteur de la terreur, sévit.

Mon expérience : Le décor est top, j’ai adoré la première énigme (j’ai trouvé ça dingue) ! J’ai vraiment cru qu’on allait réussir, on y était presque!

A tester si : c’est la première fois et que vous n’avez pas encore eu l’occasion de faire un Escape Game !

En Bref :

Heureusement qu’il me reste encore des salles à tester à Nantes! D’ailleurs ce qui est génial c’est que la plupart des missions dont je vous ai parlé sont éphémères ! Et oui les créateurs vont refaire de nouvelles énigmes dans 2 à 3 ans! Foncez!

L’escape game est ma toute nouvelle passion coup de cœur, l’adrénaline ressentie, l’envie de réussir, le plaisir d’être en équipe… J’adore!

nantes

Deliveroo : Livraison de repas à domicile

25 octobre 2016

deliveroo commandeBonjour !

Aujourd’hui je vais vous parler de Deliveroo. Si vous ne connaissez pas encore ce site, il faut savoir que c’est un moyen facile, pour commander à manger et être livré à domicile.

Que ce soit le midi, le soir, en semaine ou le weekend, vous avez une sélection de restaurants qui sont situés pas trop trop loin de chez vous, qui sont disponibles pour vous régaler.

En ce qui concerne le sud de Nantes, je trouve que le choix est varié : Asiatique, Portugais, crêperie, bagels, burgers, glace, Italien, Libanais, Indien…

Quel plaisir de retrouver Dubrowm (miam des burgers!) Suppli Factory (leurs Arancinis sont top!), et aussi Waffle & Coffee! J’ai entendu parler de ce restaurant depuis un moment, mais je n’ai pas eu l’occasion de le tester ! Leurs gaufres sont géantes! (si si regarder les photos, ça donne tellement envie !)

Le plus ? C’est méga cool de pouvoir commander chez Big Fernand ! Je suis une très grande fan de ce restaurant!

Le moins ? Je trouve très dommage qu’on ne puisse pas voir en photos le plat qu’on commande! Si on connait déjà le restaurant, cela ne va pas poser de problème, ou si on aime l’aventure culinaire! Mais personnellement choisir un plat juste avec son nom et se le faire livrer, je ne sais pas… après tout quand on commande au restaurant on n’a pas de photos sur la carte!

Le site nous prévient qu’en moyenne, nous sommes livrés en 30 minutes.

 

plat deliveroo

Deliveroo : Livraison de repas à domicile

On passe la commande très facilement, il faut savoir que vous devez rajouter 2,50€ pour la livraison. Ce n’est pas énorme, surtout quand on pense au coursier qui vous la ramène en vélo à toute vitesse. C’est pour cela que vous pouvez si vous le souhaitez laisser un pourboire pour le coursier directement dans votre commande.

J’ai eu la chance de recevoir un bon d’achat pour essayer Deliveroo. Je me suis lancée alors un soir.

Après moult hésitations (le choix est grand!) j’ai choisi de commander dans le restaurant Aux deux morues, qui comme son nom peut le laisser sous entendre est portugais. Quand nous avons été à Lisbonne je garde un souvenir d’un gratin de morue délicieux et d’une morue vapeur pas top.

La première commande est arrivée avec 7 minutes d’avance, c’était cool !

livraison deliveroo

En entrée nous avions choisi des accras de morue : MIAM!

Le premier plat commandé était bon : Bacalhau à bras  (Morue éffilée, cuisinée avec des frites allumettes maison, oignons, olives noirs, œuf et persil) et le demi frango assado doux (Demi poulet grillé doux au charbon de bois à la portugaise et chips maison) tout aussi bon!

Voici les deux plats ci-dessous :

repas à domicile deux morues nantes

Ils nous restaient un peu de monnaie, du bon, alors nous avons testé également Le Wok, un restaurant asiatique.

Je n’ai pas regretté du tout, c’était un délice!

J’ai choisi le Poulet aux Sésames ( Crousti’ de poulet, petits dés de mangue et poivrons, riz et sauce mangue) et mon copain : Bô Boune Bœuf (Bœuf woké, nems, salade, soja, carotte, vermicelle de riz, oignons, cacahuètes, menthe et coriandre).

Je n’aurais pas forcément eu le reflex de me déplacer vers ces restaurants, du coup c’était top de les découvrir à la maison!

Pour cette deuxième livraison, le coursier a eu 3 minutes de retard, ce qui est rien 😉 et puisque c’était encore bien chaud !

deliveroo livraison domicile

Vous vous en doutez je ne peux que vous recommander de commander via le site. Je trouve sincèrement le vendredi soir quand on est crevé de la semaine, qu’on a plus la force de cuisiner, et / ou le dimanche soir car il n’y a plus rien à manger, bingo!

Et vous avez-vous déjà tester Deliveroo ?

emotion wizard, nantes

Ma nuit à Nantes 2016

20 juillet 2016
nuit du voyage à nantes

IMG_7507

Commençons de suite le récit de la Nuit du Lancement du Voyage à Nantes (qui a eu lieu le 1er juillet 2016). Avec ma copine BullElodie et son Mr. R on s’est donné RDV pour cette soirée folle, on savait à quoi s’attendre : un gros budget dépensé par le VAN pour une soirée, où on n’aura pas le temps de tout voir. Si si, rappelez vous du programme.

Ma Nuit du Voyage à Nantes 2016

On s’est rendus en premier sur le Miroir d’eau car c’était là qu’était prévu les bouées. A cause de vent on a été prévenu que c’était décalé d’une heure, alors à la place on a été au château juste à côté.

chateau nantes pylone

On a vu l’œuvre de HEHE « Undercurrent » ! C’était très impressionnant (comme prévu), l’objet est là pour perturber le lieu et ça fonctionne très bien!

pledges voyage nantes chateau

On est entrés dans la cour du Château des Ducs de Bretagne, nous avons vu l’œuvre installée dans la cour : Pledges de Kalliopi Lemos. Le bateau est installé ici pour l’exposition temporaire du musée « Icônes ». Lu sur le site : L’œuvre représente un bateau turc, abandonné après avoir transporté des migrants vers les îles grecques. Il est recouvert de milliers de “tamata”, ces offrandes votives fabriquées à la main et déposées par les migrants dans les églises orthodoxes afin de surmonter les défis du voyage incertain qui les attend.

nantes bouffay temps étrangers

Sur la Place du Bouffay on a vu en passant, Temps étrangers de Julien Berthier. Un mobile géant qui flotte au dessus de notre tête. L’artiste s’est adapté aux travaux du tram qui ont lieu tout près, si bien que les portes-conteneurs qui sont sur la place appartiennent à l’œuvre. Les morceaux de mobiles ont d’ailleurs été découpés dans ces derniers.

On avait faim alors on a voulu se diriger vers les machines. On est tombés face à l’œuvre du studio Katra La pointe Noire. Ce sont des box de bois aménagés en cocon en bord de Loire. Je trouve ces espaces réconfortants et tellement design!

studio katra la pointe noire nantesOn est arrivés sous les nefs, mais c’était bondé, alors on est repartis!

machines iles nantes voyage nuit IMG_7564Un de mes moments préféré a été le quart d’heure américain sur la Place Graslin. C’était dingue. Quelle ambiance, on avait qu’une envie se fondre dans la masse et être heureux avec les autres!

petit train nantes voyageOn a fini par le tour en petit train, pour cela le train avait été décoré avec des inspirations indiennes. Il y avait la musique à fond dedans, c’était juste énorme! On est montés dedans c’était génial, on a bien rigolé!

Les côtés négatifs de cette nuit du VAN :

  • C’était une idée de génie de mettre des bouées sur le miroir d’eau. Après je comprends les contraintes du vent, mais je dirais que c’était qu’à moitié réussi. On était ravi d’avoir notre ballon, mais on a évidemment pas pu faire de photo avec personnes dessus et les reflets. Les gens sont des rapaces, ils ont sautés sur les ballons directement!
  • On est montés deux fois dans le tram (vers 19h45 et 23h30) mais on n’a pas entendu la bande sonore Jamet d’arrêts qui devaient être diffusée
  • On a voulu aller manger (comme des moutons) sous les machines avec l’association Le goût des Autres, mais la queue était tellement grande à l’heure de pointe que les gens attendaient sous l’eau! Ce n’était pas possible ! Je pense qu’ils devraient prévoir plusieurs stand de nourriture et pas un seul point dans le parcours. Pour moi c’est tout ou rien, ils devraient soient vraiment investir et proposer de manger des plats délicieux dans des lieux improbables, ou ne rien faire du tout et laisser le guide des tables de Nantes pour guider les gens qui ne savent pas où manger.
  • Le camion de glace dans la cour du château ne donnait pas du tout envie (la météo non plus mais bon!)
  • Il serait bon de prévoir avec un TAN encore plus de tram pour rentrer et plus tard! Pourquoi pas également une navette qui ramène les gens de la cantine, car finir à pas d’heure loin de tout, ça ne donne pas trop trop envie!

CONCLUSION

Après soyons honnête il y a toujours des choses à redire, mais cette soirée était incroyable et magique. Ils ont mis les bouchées doubles pour que les nantais redécouvrent leur ville, quel plaisir ! Je conseillerais même aux personnes qui vivent dans la région nantaise, de venir en profiter. Je comprends complètement leur envie de proposer tellement d’animations qu’on arrive pas à tout faire, ça force à faire des choix, et on a du coup pas tous le même parcours. J’ai tellement hâte de recommencer l’année prochaine ! Vivement !

emotion wizard

Take Eat Easy à Nantes (Concours)

9 mai 2016
take-eat-easy-nantes

 

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un service qui est installé depuis janvier 2016 à Nantes. Take Eat Easy vous livre à domicile des plats de restaurants nantais.

C’est une très bonne idée, n’est-ce pas ? Quand on n’a pas la motivation de se déplacer jusqu’à Big Fernand, leurs délicieux burgers viennent à nous !

Présentation Take Eat Easy

Take Eat Easy a sélectionné un par un les restaurants frais avec lesquels ils travaillent. On trouve des crêperies, des restaurants de sushis, de burgers, de cuisine étrangère (indienne notamment)… On y trouve la pizzeria 180g, le tout nouveau SainBioz que j’ai envie de tester depuis des mois, les burgers du restaurant VF et du Plan B qui sont top!

 

Comment ça marche ?

On commande tranquillement sur le site, on paye la livraison 2,5€, ce qui est pas beaucoup je trouve! Et là on reçoit une notification comme quoi notre commande arrive dans un certain nombre de minutes (je pense à 25 à 35 minutes en moyenne). On peut suivre via le site le statut de la commande, quand un coursier sélectionne notre course on peut lire son profil, (nom, stats). Lorsque le coursier en vélo arrive au restaurant et prend la commande, on peut le voir. Ensuite via notre téléphone ou notre PC on peut suivre le coursier sur la carte de Nantes. On voit le point de départ du restaurant et le point d’arrivée de chez nous… avec un petit point qui se déplace, c’est votre repas! Les minutes passent, on peut voir à quelle heure arrive le coursier… C’est très pratique !take eat easy

J’ai eu la chance de rencontrer Emmanuelle qui travaille dans l’équipe de Nantes, elle m’a parlé des coulisses de la société. A Nantes ils sont 5 à travailler dans les bureaux, et 100 coursiers à faire les livraisons!

Pour être coursier il faut avoir déjà un vélo en bon état puis postuler auprès de la société! Les coursiers s’inscrivent sur des plages horaires (midi ou soir) et reçoivent les courses directement sur leur smartphone. Vive la technologie!

takeeateasyMa commande chez Fresh Sushi

J’ai commandé deux fois sur le site, la première j’étais avec des amis, et on a choisi des plats dans un seul restaurant (Chez Tonton), nous avons eu plusieurs coursiers car nos commandes étaient séparées! Sur les 3, une seule commande est arrivée un poil en retard, mais le coursier avait 3 bières offertes pour se faire pardonner!

J’ai testé ensuite les sushis, en prenant un menu Kyoto et un menu Nagoya ! Pour deux on en a eu trop, car en plus des sushis il y avait par personne, une portion de riz, une de choux et une de soupe miso. Les sushis étaient bons, rien à redire, ça s’est bien mangé! Je n’avais jamais mangé d’aussi bons beignets de crevettes, une tuerie! La seule chose qui m’a déçue, mais j’aurais pu le voir en commandant c’est que certains makis étaient au surimi! NON quoi ^^! Je trouve que ce n’est pas du tout une bonne idée, mettre un produit « cheap industriel » dans une plat comme ça.

Le livreur est arrivé (un peu en sueur) directement au 8ème étage de chez nous, et nous a déposé la commande, il était 5 minutes en avance sur le timing prévu ! L’avantage de commander des sushis c’est que on est sûr de manger à bonne température^^!commande-take-eat-easy

Concours

Amis nantais, j’ai un cadeau pour vous, une réduction de 30€ est à gagner sur votre prochaine commande ! Retrouvez le concours sur la page Facebook du blog.

 

emotion wizard

Peut-on avoir trop d’ambition ?

3 mai 2016
avoir-ambition

Jusqu’à quels moments peut-on croire en ses rêves ? Nos rêves ont-ils une date de péremption?

On est en 2016 et le quotidien qu’on connus nos parents ou grand parents a bien changé. Il ne faut pas se leurrer aujourd’hui il est quand même moins évident de trouver un job. Ce qui est également différent c’est le fait qu’on ne passera pas toute notre vie dans la même entreprise. Après chaque milieu est différent, on peut trouver plus ou moins facilement un job, et selon notre CV, nos relations, nos compétences…
J’ai fait mes études dans un milieu où maintenant il est compliqué de trouver un boulot car les budgets culturels pour les entreprises-mairies-services ne font que diminuer. Il est important de noter qu’il y a un pourcentage plus grand qu’avant de candidats sur le même poste. Il est moins rare de tomber en face de candidats plus expérimentés par exemple. J’ai fini mon master en 2012. Depuis j’ai postulé pour quelques CDI même s’ils sont très rares, mais surtout des CDD de 3 mois et au mieux 6 mois. Il y n’a pas de travail.

Je me pose mille questions, j’ai fait 5 ans d’études, je n’ai pas déjà envie d’abandonner mes envies. Même si une partie de moi a envie de stabilité a presque trente ans,  j’ai surtout envie d’un boulot qui me plaît. Je commence à penser que c’est trop demander.

ambition travail

Peut-on avoir trop d’ambition ?

Le plus souvent j’arrive à trouver un contrat pour la période estivale, c’est plus « facile » il y a plus de structures culturelles qui recrutent entre avril et septembre. Depuis deux ans j’ai l’impression de jongler entre boulot épanouissant l’été et boulot « alimentaire » l’hiver. Combien de temps je peux tenir comme ça? Toute la vie ?

J’en suis à un point où je me demande s’il faut continuer à persévérer? J’ai réussi à trouver un boulot qui au tout début m’effrayais, je me disais au bout du premier mois, c’est impossible comment les gens font pour tenir le coup en CDI ici ? Ça va faire 1 an que entre chacun de mes contrats culturels je signe pour des périodes plus ou moins longues un contrat en tant que chargée d’assistance automobile. C’est à mille lieux de mes passions, j’y connaissais rien en assistance ni en assurance. Notre travail ne reflète pas forcément nos passions.

J’ai l’impression d’avoir trop d’ambition. Il existe tous types de profils, mais j’ai l’impression que tant que je n’ai pas trouvé un boulot dont j’en suis fière d’en parler, ce n’est pas fini, il faut continuer la course vers le Graal. Je réalise qu’un Graal est difficilement atteignable en 2016, certes certains miracles existent encore. Mais pourquoi ils viendraient vers moi ? Pour certaines personnes avoir un boulot, même « alimentaire », leur suffit amplement. J’en veux toujours plus.

Mais j’y crois encore (comme dirait Lara).

La stabilité est-elle nécessaire pour s’épanouir ?

Une de mes collègues qui a commencé en même temps que moi sur le plateau téléphonique a signé son CDI à 75 % en décembre. ça m’a fait un déclic, elle a eu cette stabilité ! Pourquoi pas essayer moi aussi ? Ai-je vraiment envie d’être stable dans un boulot que j’ai appris à maitriser avec le temps? On pourrait me répondre « aujourd’hui avoir un boulot sympa avec un bon salaire est suffisant non ? » « tu ‘a as l’impression d’abuser ? certains seraient tellement contents d’être à ta place et d’avoir cette opportunité ». De nos jours, même des personnes en CDI changent de boulot pour un qui leur convient mieux (y compris en CDD). J’essaie ne ne pas me mettre de pression, mais je crois que c’est peine perdue. J’ai l’impression aussi de ne pas vouloir décevoir mes parents, faire bonne impression devant me beaux parents, en trouvant le job miracle en CDI dont je rêve (dans la culture), où je pourrais m’épanouir, créer, inventer, valoriser…

Au fond de moi même si je ressens ce besoin  de stabilité, l’envie d’avoir un travail que j’aime prime par dessus tout. Je ne peux pas pour autant m’empêcher de penser, qu’après 4 ans d’investissement à temps plein dans la quête de ce Graal, ai-je encore la force de continuer à chercher une licorne qui n’existe pas ? J’ai la motivation, les compétences, l’envie, les qualités pour travailler dans le milieu culturel, je suis une candidate idéale, j’ai vu que mon CV intéressait, mais la concurrence est telle qu’aujourd’hui même les meilleurs ne sont plus en tête de liste, car la liste est tellement longue que ce n’est pas sûre que chacun puisse réussir où il le voudrait. Doit-on abandonner pour autant ? Je pense que non. Mais le temps passe, et me fait réaliser qu’un jour où l’autre, oui mon rêve d’avoir un CDI dans la culture sera peut-être dépassé.

J’ai pris une décision après cet été quand mon contrat en Office de Tourisme sera terminé, c’est le creux, une nouvelle page blanche à écrire. Je chercherais un boulot sans me poser de frontières, je vais chercher un job sympa  sur Nantes. Et c’est tout. Je veux avoir un boulot pour lequel j’ai envie de me lever le matin. Je pense, pendant cette recherche,  de plus en plus à créer moi-même ma petite entreprise, il suffit de se lancer! Ce n’est pas si facile au début, de commencer de zéro et on ne perd rien à tenter sa chance.

emotion wizard

11 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur moi

29 février 2016
blouson cuir zara fleurs

On voit souvent sur les blogs des articles de ce genre, et j’avoue que j’aime bien les lire afin d’en apprendre plus sur la blogueuse en question. J’écris cet article en sachant que certaines personnes qui le liront me connaissent bien, je ne sais pas pour autant si elles vont connaître tous les points. Enfin ma sœur je pense que si!

  1. Je suis une très grande fan d’Harry Potter (oui on commence facile), d’ailleurs le nom de mon blog est tiré d’une vidéo de Daniel Radcliffe. J’ai découvert le premier film ensuite je me suis mis à lire tous les livres. C’est d’ailleurs grâce à JK Rowling qu’aujourd’hui j’aime lire, et que je ne suis pas effrayée à l’idée de lire un tome de 800 pages. J’ai accroché également à l’univers des films, notamment à Emma Watson (alias Hermione). J’ai été accro au point d’aller à deux Avant-premières (une à Paris où j’ai vu Emma et Rupert Grint et une autre à Tours avec d’autres acteurs).
  2. Je suis assez difficile. Je ne mange que très peu de légumes, surtout les légumes verts. (haricots verts, flageolets, courgettes, poireaux…). Je n’aime pas les spéculos, la noix de coco, la salade…
  3. J’ai un problème avec les boissons chaudes, je ne bois quasiment jamais de thé, de café. Je bois un chocolat de temps en temps uniquement. Ma boisson chaude préférée est donc la soupe !
  4. Ado j’avais déjà un skyblog, car j’ai eu internet très tôt chez moi. Je me souviens parfaitement du bruit que faisait Wanadoo lorsqu’on se connectait. On ne pouvait d’ailleurs pas utiliser le téléphone en même temps. Les pages chargeaient vraiment très lentement.

  5. Je n’aime ni la plage, ni la piscine !
  6. Je suis une personne maladroite. Je me cogne partout, je fais tomber des choses qu’on n’envisage même pas, souvent j’échange facilement deux mots dans une phrase…
  7. Ado j’étais accro aux Sims (je joue encore de temps en temps aux 4, quels changements!), à Age of Empire (jeu conquérant) et Theme Hospital. (jeu où tu construis ton hôpital sans tuer trop de patients).
  8. J’ai 2 amies que je connais depuis que j’ai 3 ans. Quel plaisir de se retrouver à chaque fois! ça fait environ 25 ans qu’on se fréquente, c’est fou ♥!
  9. Quand j’étais ado j’achetais des vêtements qui me plaisait sans regarder la taille (j’avais des pantalons en 40 alors que je faisais du 36)
  10. Je ne fais jamais de sport. Déjà j’en trouve aucun qui me plait, et j’ai pas envie de faire du running.
  11. Pour un nouvel an, j’ai passé plus de 10 heures à concevoir un déguisement, j’étais en Lady Gaga. J’avais fait moi-même ma robe avec des peluches!

J’ai écrit cet article au fil des idées qui apparaissaient, évidement j’aurais pu écrire des choses différentes, mais celles-ci me conviennent pour le moment!

collier, dawanda, kiabi, look, modcloth, mode, mode à nantes

Look Marin

12 août 2015
robe_ancre_marine

Bonjour,

Vous le savez peut-être si vous me suivez sur les réseaux sociaux, je passe cet été 2015, sur la côte vendéenne. C’est un vrai plaisir, il fait vraiment beau, et cet air marin est si agréable! Les photos que vous allez voir ci-dessous n’ont pas été retouchées ! Le ciel et la mer sont vraiment de ces couleurs !

J’ai décidé de vous faire un Look Marin, puisque j’ai dans ma garde robe, cette jolie robe bleu marine avec des petites ancres blanches.  Il faisait encore froid quand je l’ai acheté. J’avais qu’une hâte la porter! D’ailleurs Myrlène a la même 😀 J’ai craqué, je suis faible. Mais j’aimais sa coupe, ses motifs, sa couleur et son prix (merci Kiabi!). Je pense qu’elle doit aller merveilleusement bien avec un gilet rouge, mais je n’ai rien de tel dans ma garde robe!

Look Marin

DSC_0504look_marinlook de marin (2)

Je ne sais pas si je vous ai dit, mais ma sœur est toujours super cool. Elle fait des commandes qui en ferait baver plus d’un sur Modcloth et quand ça lui va pas, au lieu de renvoyer les pièces souvent elle me les prêtes pour que je les essaient, et parfois elles me vont ! C’est le cas avec ces chaussures qui sont tellement cools! Je préfère les porter sans chaussettes comme ça ont peut voir la dentelle sur la peau. Elles sont pas un peu parfaite pour un mariage ? Peut-être même trop ?!DSC_0472

lunettes_couronne_fleurs

Parlons aussi des lunettes, j’ai choisi le modèle Nividic de Naoned! Elles sont noires et j’adore leur forme ! Vous avez du comprendre, elles sont faites à Nantes ! Ce qui est compliqué avec les lunettes c’est que cela ne va pas forcément à tous le monde, selon notre visage! Mais là ça passe pas trop mal !robe_ancre_marine

Bel été à vous, profitez bien des beaux jours, c’est un tel plaisir!robe_marine

Robe : Kiabi / Chaussures : Modcloth / Collier : Dawanda / Gilet : Bonobo / Lunettes : Naoned / Couronne de fleurs : Claire’s