Browsing Tag

annonce de grossesse

enfant, grossesse

Mon premier trimestre de grossesse

27 août 2018
mon-premier-trimestre-grossesse

Je suis enceinte de mon premier enfant, quel bonheur ! C’est parti pour échanger sur mon premier trimestre de grossesse.

C’est l’aventure qui commence. D’ailleurs par où commencer. Peut-être par le déclic. Cela faisait plusieurs années qu’on nous posait la question (qui m’horripile toujours autant), « c’est pour quand le bébé ? ». Et un jour on a discuté, on s’est dit qu’on était prêt à tenter l’aventure. On ne savait pas à quoi s’attendre, entre ceux qui nous ont dit que ça marchait vite et ceux qui ont mis plus de temps…

L’ascenseur émotionnel

Lorsque l’on a commencer à « essayer »  j’ai acheté un test de grossesse à l’avance pour que le jour J je n’ai pas à courir en panique à la pharmacie. C’était une très bonne idée !  Je m’attendais pas à un résultat positif aussi vite. Je l’ai annoncé d’une façon à ce que mon copain soit touché et ça a marché.

Une foule de sensations, de pensées nous traverse alors ! Je me suis tout de suite posée milles questions ! Quand allait naitre le bébé ? Quel serait le sexe du bébé ? Sommes-nous prêts ? Oui !

L’heure de l’annonce au proche est ensuite arrivée, quel bonheur, que de souvenirs ! C’était génial  !

Les symptômes de grossesse

On vous dit, chaque grossesse est différente, alors on ne va pas toutes vivre cette aventure de la même façon. C’est tellement vrai !

annonce grossesse photo

La fatigue

Je dors environ 8 heures par nuit, alors je me suis pas sentie fatiguée plus que ça au début. Puis une fois par semaine j’ai commencé à faire une petite sieste d’une heure en débauchant, ça me requinquait.

J’ai eu la chance d’être à la moitié de la grossesse pendant les fortes chaleurs de l’été, et bien heureusement ! Normalement je gère plutôt bien la chaleur, mais là, j’étais sonnée!

Les Nausées

Je n’ai pas écrit nausées matinales, car en effet ce n’est pas que le matin. Elles se sont déclenchées quand je suis tombée malade, 5 jours après avoir appris la bonne nouvelle… Parfois c’était toute la journée, le pire a été de vomir 3 fois dans la même journée.  Elles sont plus ou moins fortes, mais c’est vraiment pas agréable. Cette sensation d’avoir la gorge bloquée, d’être gênée…

On se sent patraque, on a plus la force de faire les choses. On se sent MAL.

J’ai essayé plusieurs « remèdes », le stick anti-nausées aux huiles, les bracelets anti-nausées, sans grand succès. Ce qui a vraiment marché sur moi c’est les somnifères anti-nausées Donormyl qu’on m’a prescrit. Au début je pensais qu’ils ne changeaient rien, mais lorsqu’une nuit j’en ai pas pris un avant de dormir, j’ai vomi mon petit déjà comme au deuxième mois…

Lors de mon 4ème mois  je suis toujours sujette aux vomissements une à deux fois par semaine, mais que si je suis très fatigué, où si je ne mange pas assez tôt.

Désormais au 5ème mois, avec les somnifères, ça va mieux ! Les seules fois où je vomis (et c’est bien moins « violent » qu’avant – une fois j’ai même eu les larmes aux yeux tellement j’étais mal) c’est si je me couche après 23h. Alors j’avoue je fais attention.

Le corps

J’ai perdu 2 kilos à force de vomir, alors bon, au début du 4ème mois je les ai enfin retrouvés. J’ai pu comparer mon ventre avec d’autres mamans qui attendent un enfant pour décembre, je peux vous dire que le mien n’est pas gros. Le matin on ne voit pas le bébé (jusqu’au 5ème mois) et le soir il sort le bout de son nez.

Mes seins ont commencés à grossir plus vite que mon ventre et mes tétons ont changés.

La baisse de libido

J’avoue en étant autant « malade » l’envie de faire des calins était très peu présente.

Les hormones

J’ai pété un câble pour un détail une fois, mais c’est tout. Je me sens pas plus émotive.

Constipation

Qui a dit que mon article serait glamour ? J’ai trouvé qu’en effet les aliments mettaient plus de temps pour sortir, mais sinon c’est globalement comme avant. Même s’il faut le reconnaître la digestion est parfois compliquée !

Acné

Pas pour le moment, ouf!

annonce grossesse

Pour les petits curieux, le bébé est prévu pour le 14 décembre 2018.

Une nouvelle aventure commence !

emotion wizard, enfant, humeurs, mariage

L’importance de l’annonce

20 novembre 2017
mariage-annonce

Partager une grande nouvelle à son entourage

Attention, non je n’ai pas d’annonce à vous faire aujourd’hui, je veux simplement vous parler du fait d’annoncer à sa famille ou à ses amis une nouvelle importante.

Vous pouvez annoncer votre mariage, votre grossesse, l’achat de votre maison… Des sujets personnels importants pour vous, que vous avez envie de partager avec les gens que vous aimez.

L’importance de l’annonce

Depuis que je vais régulièrement sur Pinterest (et que je lis des blogs), je me rends compte que les personnes qui souhaitent faire une annonce réfléchissent beaucoup (plus qu’avant?). Je trouve qu’elles recherchent une mise en scène, une idée, afin de faire de ce grand moment, un instant inoubliable.

Mais pourquoi n’aurait t’on pas le droit d’annoncer simplement, au cours de la discussion, « mon ami m’a demandé en mariage » et puis c’est tout. On le fait peut-être avec les personnes qui sont moins proche de nous, alors que nos parents, nos frères et sœurs, on pose la barre bien plus haut.annonce-grossesse

Photo prise sur le blog de Salomé, « On pouvait faire autrement ». N’hésitez à pas lire son article sur l’annonce de sa grossesse!

 

Selon à qui nous devons faire l’annonce – au travail, à notre belle famille, à nos amis – les circonstances changent, et notre façon de faire aussi. Je n’ose même pas aborder le fait que pour les femmes au travail on peut leur reprocher que « ça tombe pas au bon moment », dans le moins grave des cas. Bref.

Les gens pénibles

On peut attendre que toute la famille soit réunie et là, BAM on lâche le morceau. Dans ce contexte tout est sensé bien se passer. On est entre nous, on est heureux de la bonne nouvelle qui arrive. Pourquoi certaines personnes se permettent des « ah vous allez vous marier ? j’aurais préféré l’annonce d’un bébé« … ou encore, « vous nous annoncez « comme ça »  dans la discussion que vous allez vous marier ?« , « vous pouviez pas faire une vraie annonce« ? (vous savez avec toute la cérémonie…).

Evoquons aussi ceux qui vous pousse à vous marier ou vous reproduire avec la question « C’est pour quand les enfants ? » Cela m’énerve! (Cliquez sur le lien pour avoir mon avis)

D’après le sondage que j’ai mis en ligne 60% des personnes pensent que c’est tout de même « bien » de mettre un peu les formes. Pour ma part je suis d’accord avec eux, mais rien n’enlève le résultat de la très bonne nouvelle, même si c’est lâché entre le fromage et le dessert.

De mon côté …

J’ai eu le droit à  :

  •  deux mariages et bébés à des repas de Noël où toute la famille est réunie
  •  une grossesse au Puy du Fou et une dans une cafétéria
  • qu’on me choisit en témoin au restaurant sur une carte postale
  •  de mariage avec une pince à linge, comme sur la photo ci-dessous, à un repas

Et bien j’en garde un souvenir précieux à chaque fois ! <3

annonce mariageSource

L’annonce en public n’est pas pour les pudiques ?

L’annonce peut arriver à un moment où on l’attend vraiment pas,  et dans un lieu incongru et alors ? On en garde un souvenir tout aussi précieux non?

C’est si grave de ne pas avoir la décoration, le faire-part, la mise en scène digne des films hollywoodiens ? Pourquoi ne pourrait-on pas apprendre la naissance d’un enfant, lorsqu’on fait la queue pour une attraction au parc du Puy du Fou ? Parce que c’est un lieu public? et que si on pleure d’émotion ça le fait pas ? Sommes nous obligés de restreindre notre joie pour faire bonne figure devant les gens ?

Après certaines personnes ont peut-être du mal à montrer leurs émotions en public, c’est peut-être ça qui les gène.

J’imagine pour moi, lorsque je vais vouloir annoncer quelque chose, comment je vais m’y prendre ? J’aurais envie de faire différents de ce qu’on fait mes amis ou ma famille… Mais vais-je réfléchir et trouver l’idée du siècle, afin que chacun soit ébloui par notre annonce ? En tout cas j’ai envie d’y réfléchir, et de trouver une idée qui me correspond. (On a encore le temps 😉 )

Chacun fait un peu comme il veut, mais sincèrement, dites aux personnes concernées qu’il faut arrêter de critiquer les façons de faire de chacun! Ce n’est pas poli (du tout!) de dire, « ah c’est quoi cette annonce »?

Je ne suis pas cruelle, si vous êtes venues pour avoir des idées, voici quelques idées pour annonces de grossesses (ou là y’en a pour tous les goûts – ou annonce du sexe du bébé) et là annonces de mariage!