humeurs

Comment faire le choix qui changera ta vie ?

3 juin 2015
bureau

Quand tu es en 3ème et qu’on te demande de faire le choix de ton orientation, c’est à ce moment-là qu’il ne faut pas se tromper ? Comment faire un choix ? Je pense que non, on est si jeune qu’on a le temps de faire des choix qui peuvent faire varier notre voie professionnelle. Le parcours d’une personne n’est jamais tracé ou fixe, on peut presque faire ce qu’on souhaite.

On est en 2015, mais je trouve que certains clichés ont encore la vie dure. Pourquoi il faudrait absolument que notre vie à 30 ans soit : un CDI, être propriétaire d’une maison, être marié (pacsé au pire) avoir eu un enfant et attendre le second dans quelques semaines ?

J’ai 27 ans et je n’ai rien de tout ça, genre AUCUN. Je ne trouve pas pour autant que ma vie soit si nulle, j’ai fait des études qui m’ont beaucoup plu, j’ai fini mon Master Patrimoine en 2012, c’était y a pas si longtemps. Et le fait de faire de longues études repousse la date de début de travail (et oui!).

C’est une copine qui m’a fait remarquer que le cliché de mariage + maison = bébé était encore bien présent. Elle s’est mariée en juin 2014 et ils ont acheté leur maison juste après. Ma copine est en CDI et son mari gère son entreprise.  Les personnes autour d’elle, que ce soit SA famille, sa belle-famille, ses collègues, posent depuis quelques mois TOUS la même question : OU EST LE BÉBÉ ??? Euh, j’ai envie de dire merde quoi, chacun fait ce qu’il veut non ? Je trouve que cela se transforme en pression, pas agréable du tout. Il faut noter aussi ce n’est pas parce qu’un garçon à 29 ans et sa copine 22 qu’ils sont prêts à avoir un bébé 🙂 Bref, mon article n’est pas sensé parler de bébé.

J’ai choisi le milieu culturel, et vous vous en doutez, les financements culturels font partis des premiers à ne pas être versés en temps difficile. MAIS des contrats sont tout de même proposés de 1 à 3 et parfois 6 mois. Avoir une stabilité professionnelle n’est pas fondamentale pour certains, j’en suis à un point qu’un contrat de 6 mois m’irait.

Comment on fait pour prendre telle ou telle décision ? Chaque choix influence l’avenir.  J’ai dû il y a pas longtemps faire un choix compliqué. Même si j’aimerai travailler dans le milieu culturel, j’ai accepté l’année dernière de travailler pendant 2 mois pour une société d’assistance téléphonique automobile. Autant vous dire qu’au début je flippais tellement j’y connaissais rien. Mais après une semaine de formation et une semaine de tutorat j’étais lancée. C’était une expérience tellement différente, les horaires changent tous les jours, on peut commencer entre 7h30 et 15h15 pour finir entre 15h15 et 23h, on change d’étage et de bureau tous les jours. Autant dire qu’au début on est un peu perdu, on rencontre tellement de personnes différentes, et on a qu’une journée pour leur parler. C’était pas du tout un travail pour moi.

Une fois que j’avais terminé mon contrat, ils m’ont proposé de me reprendre deux mois après, et j’étais contente car en hiver c’est plus compliqué de trouver un poste. Les lieux touristiques ouvrent pendant l’été, c’est un peu plus facile car il y a plus d’offres.

J’appréhendais d’y retourner, car pendant la dernière semaine, j’avais qu’une hâte  : que cela se termine. J’y suis retournée aussi en février et mars, car je n’avais trouvé que des offres culturelles qui débutaient pour avril-mai. C’est là qu’ils m’ont proposé un contrat de 9 mois, autant dire un bébé licorne de mon point de vue. J’avais le choix de travailler là-bas jusqu’en novembre 2015, ou essayer de trouver un boulot dans la culture pour l’été. J’ai refusé leur offre. J’ai passé 5 entretiens en 2 semaines.. J’ai repris espoir, car j’avais postulé pour un poste au Mont St Michel, et j’ai été tellement surprise de faire partie des 10 candidats pour les entretiens! Finalement j’ai été prise pour un contrat de 2 mois (juillet-août) plus près de chez moi, JOIE!

On est le 3 juin, je ne regrette pas ce choix. Je leur ai donné mes disponibilités, ils m’ont fait un contrat pour juin 2015 et un pour septembre 2015 ! Jongler entre les deux ça me va, au début je voyais ce poste un peu comme un bouche-trous entre contrats. Là j’y retourne bientôt, j’appréhende moins, je maitrise ce métier qui à la base n’est pas fait pour moi. Avec tous les clichés je me dis : devrais-je pas arrêter de chercher dans la culture pour trouver un CDI ailleurs ? Mais qui a dit qu’il fallait un CDI pour être heureux ? Il est clair que c’est plus pratique pour certains trucs, mais quand y en n’a pas on n’a pas trop le choix, il faut faire avec!

J’ai quand même un peu peur du prochain choix que je vais devoir faire ? Dois-je trouver un nouveau domaine qui m’accepterai et que j’apprécierais ? J’ai un peu de temps pour y penser, jusqu’en septembre, mais j’ai peur de me retrouver trop proche de l’hiver avec les contrats qui disparaissent. Je n’ai pas envie d’abandonner déjà, car je n’ai pas passé 5 ans de ma vie à étudier le patrimoine, pour le laisser de côté. J’ai peur d’avoir besoin de stabilité, alors pourquoi pas trouver un job sympa dans un domaine cool ? J’ai l’impression de faire ma difficile! Certains sont bien en CDI et veulent tout de même changer de boulot. (poke) Le CDI n’est donc pas une « fin » en soi, et le plus important est d’avoir un travail qui nous plait. Il faut se lever le matin!

Bref, tout ça pour dire, je ne sais pas où je serais cet hiver, mais j’ai envie d’y croire. J’ai envie de croire que trouver le boulot idéal est possible (j’ai des amis qu’on trouvés, même dans mon domaine!). On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve…

You Might Also Like

16 Commentaires

  • Reply Bloody Anna 3 juin 2015 at 19 h 40 min

    Amen ! Et à quasiment tout ce que tu dis, notamment le début sur ce cliché de mariage + maison + bébé + CDI, la pression est encore hyper forte ! Si ça convient à certains, tant mieux mais avoir le choix c’est bien aussi. Pour ce qui est de ton domaine d’activités, je connais un peu évidemment et c’est vrai que c’est compliqué, il faut souvent faire des sacrifices mais on peut toujours rêver et qui sait imaginer qu’un poste qui nous plait et qui est stable nous tombe dessus un jour (en le cherchant vraiment bien, qui sait ^^).

    • Reply emotionwizard 9 juin 2015 at 16 h 21 min

      Merci ! toi aussi tu le ressens?! j’avoue j’ai quand même l’impression de chercher « vraiment bien » mais bon. Il faut vraiment des opportunités! j’aime bien rêver!

  • Reply vanilleetlesvernis 3 juin 2015 at 21 h 02 min

    coucou ma belle!!! bravo pour ce superbe article, c’est trés bien écrit je trouve!
    c’est clair que le cliché 30ans /boulot/ mariage / maison / bébé, ca me gonfle! je ne rentre pas du tout dans les cases, et me prend des réflexions régulièrement, c’est pénible!!
    pour ton parcours pro, bon courage ma belle!! je dois moi aussi faire un choix pas évident, donc je te dirais de suivre ton intuition, c’est tjrs elle qui a raison!! 😉
    gros bizz

    • Reply Emotion Wizard 10 juin 2015 at 11 h 27 min

      Merci bcp ! oui je pense que tu as raison, ! Merci !! Oh je pensais pas que ce cliché était si présent pour tous!

  • Reply bull'elodie 3 juin 2015 at 21 h 17 min

    Depuis le temps que je l’attendais cet article !
    Comment ça « pacsé (au pire) » ? lool tu as totalement raison, je n’ai que 25 ans et quand je lis ton cheminement c’est quasiment tout moi (nous avec Mr R) sans la partie enfant !
    Je pense que l’on entend souvent ce discours de nos parents, grands-parents parce que pour leur génération c’était ça « réussi sa vie ».
    Notre génération est totalement différentes ! On veut profiter, tester différentes choses avant de se poser, voyager, vivre quoi !
    Je pense que tu as bien fait de refuser l’offre pour faire le métier que tu as toujours voulu même si c’est 2 mois contre 9. Quand tu peux financièrement faire le choix qui privilégie le boulot/plaisir il ne faut pas réfléchir 1000 ans et foncer !
    Comme tu le dis, le CDI ce n’est pas un but en soi. L’avantage qu’il a c’est de t’enlever une grosse part de stress et de pouvoir faire des projets (genre acheter une baraque).
    Après même en CDI tu n’est pas bloquée et tu as toujours le choix de partir ou pas c’est juste que tu peux justement prendre le temps de chercher pour trouver THE boulot de tes rêves.
    J’ai eu 4 CDI en 5 ans, mais j’ai toujours gardé dans ma tête de trouver un boulot qui me plairait encore + ou je pourrais aussi gagner + (ce n’est pas négligeable). Un peu la recherche du GRAAL, mais sans distinction de contrat.
    C’est ce qui est inconcevable pour l’ancienne génération, pour eux le plus important était de trouver un boulot stable et c’est triste.
    Très chouette article !

    • Reply Emotion Wizard 10 juin 2015 at 11 h 26 min

      Tu as vu que le poke parlais de toi ? ^^ Merci pour ton message, tu as raison et franchement j’aime toujours autant parler avec toi c’est toujours motivant. Merci de faire partie de ma vie 🙂 J’epsère que toi et moi on trouvera notre graal!

  • Reply Marine 3 juin 2015 at 23 h 08 min

    J’ai beaucoup aimé lire ton article ! C’est un sujet très intéressant !
    Même si l’acquisition d’un CDI soulage et conforte dans le sens où on gagne une certaine stabilité dans la vie, je ne pense pas qu’il faille en faire une obsession.
    C’est sympa aussi les périodes dans la vie où l’on ne sait pas où l’on sera dans 6 mois, où les petites périodes de chômage permettent d’avoir du temps pour soi et pour les autres.
    Moi je suis d’avis de profiter de l’instant présent, de vivre un peu au jour le jour sans angoisser sur ce qui va se passer dans 6 mois ou 1 an.
    Tout en restant ambitieux et en ayant des objectifs.
    Bref, j’espère que ton job se passera bien ! En tout cas tu as eu une belle opportunité 🙂

    • Reply Emotion Wizard 10 juin 2015 at 11 h 24 min

      Merci 1000 fois pour ton message, en effet il faut pas en faire une obsession! Je suis entièrement d’accord avec toi!

  • Reply Clémence Paddington 4 juin 2015 at 13 h 01 min

    Il arrive bien trop souvent que l’on doivent faire face à des choix cornéliens ! Il est évident de faire des choix parfois, entre ce qui me plait ou qui plait à la société .. Je suis d’accord avec toi pour dire qu’on nous demande beaucoup trop tôt qu’on veut faire de sa vie (3e et Terminal), je penses notre se fait justement par nos choix au fil des années et pas selon des choix que l’on a fait au collège. Au final je pense que l’on devrait toujours faire ce que l’on veut du moment où on sent que cela est bien pour soi !
    xx, Clémence

    • Reply Emotion Wizard 10 juin 2015 at 11 h 23 min

      Merci pour ton message, je suis d’accord avec toi!

  • Reply Une fille à frange 4 juin 2015 at 16 h 05 min

    J’attendais ton article avec impatience depuis que tu m’en a parlé au retour de la soirée Henry et Henriette. J’ai beaucoup apprécié le lire, tu y parles bien de la réalité et de la pression qu’on peut ressentir parfois. Tu as raison de vouloir trouver un emploi qui te convienne vraiment et dans ton domaine. C’est très dur parfois et quand on ne s’y attend pas, des bonnes nouvelles tombent, nous rendent épanouis et nous confortent dans notre choix.
    Je te souhaite de belles opportunités à venir 🙂

    • Reply Emotion Wizard 10 juin 2015 at 11 h 22 min

      Je suis d’accord avec toi, mais on doit attendre longtemps ces nouvelles ? ^^

  • Reply Alice D 5 juin 2015 at 17 h 30 min

    C’est très intéressant car je me retrouve un peu dans ce que tu dis. Je n’ai fais que des cdd dans le nord et quand je suis arrivée à nantes je n’ai pas retrouvé de cdd, et j’ai cherché à faire quelque chose en attendant. J’ai opté pour le service civique dans le social car j’a moins de 26 ans, je considère cela comme une parenthèse, une bonne expérience à prendre même si je souhaite ensuite continuer dans la mode. J’ai de la chance car je trouve que c’est quand même un boulot valorisant de travailler dans une asso.

    • Reply Emotion Wizard 10 juin 2015 at 11 h 22 min

      J’ai aussi fait un service civique, je ne regrette absolument pas ! Un boulot valorisant c’est le pied

  • Reply Astrid 23 novembre 2015 at 22 h 27 min

    Mais oui tu as bien fait ! On n’est plus à une époque où on trouve un job pour la vie. Il faut se laisser porter, il y a des opportunités partout mais on ne peut pas le savoir à l’avance !
    Quant à changer de domaine… Pourquoi pas MAIS il faut que ça te plaise.
    Maintenant je suis en CDI, la belle affaire, mais je sais que j’ai envie de continuer dans l’enseignement, c’est ça le plus important même si je garde un pied dans le secteur culturel…

    • Reply Emotion Wizard 24 novembre 2015 at 11 h 24 min

      Merci ! Oui je suis entièrement d’accord ! Il faut que le boulot plaise, c’est la première chose à penser!

    Laisser une réponse

    Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.