Browsing Category

yves saint laurent

336, aztèque, bleu majorelle, dupe, indien, kiko, motifs, plaque, plume, stamping, topatopa, ysl, yves saint laurent

Le stamping avec TopaTopa #1

3 juin 2014

Bonjour !

S’il y’a bien un joli vernis bleu, c’est le Bleu Majorelle d’YSL, on va parler tout de suite de cette beauté! Je pense qu’au début on ne porte pas un vernis bleu en premier sur ses ongles, on commence avec un rose, un rouge, puis un plus sobre, un nude… Le bleu sur les ongles est une étape qui arrive lorsqu’on commence à agrandir sa collection de vernis. Je dis ça alors que le bleu est une de mes couleurs préférées!
bleu majorelle ysl aztèque
C’est mon premier vernis de la marque Yves Saint Laurent, le packaging est plutôt classique, tout en étant très élégant. Le pinceau est parfait, ni trop grand, ni trop petit, c’est à dire qu’il est juste un peu plus grand que la moyenne. Le vernis est très très liquide, j’ai été impressionnée, il m’a fallut 3 fines couches pour qu’il soit opaque. Le vernis a un petit côté flashy, il est intense, avec une tenue plus que correcte.

Pour celles qui ne souhaitent pas dépenser 20€ (environ) dans un vernis, il existe des dupes! Le 336 de Kiko (la preuve ici) en est une copine conforme, et ce pour moins de 5€.

plaque stamping topatopa aztèqueParlons désormais de la topissime boutique française TopaTopa créée en 2014. Ils vendent tout le nécessaire pour le stamping ! L’ouverture est récente il n’y a donc pas encore énormément de produits, mais les plaques de stamping valent le détour! La preuve tout de suite ! J’ai pu tester la plaque n°3 avec différents motifs aztèques. J’ai totalement craqués, ils sont originaux, à la mode et parfaits pour moi ! La plaque s’utilise très facilement, elle est très bien gravée.
J’ai mis dans le titre un #1 tout simplement car je reviens très vite avec une autre plaque ! 
Aviez-vous vu mon article avec une autre plaque du site ? Elle est aussi super sympa!

bleu majorelle yves saint laurentbleu majorelle yves saint laurentbleu majorelle yves saint laurent

bleu majorelle yves saint laurent

plaque stamping topatopa aztèque

plaque stamping topatopa aztèque

Vernis YSL – Bleu Majorelle – soldé à 18.81€
Plaque Stamping TopaTopa 2.75€
Pensez à votez svp pour mon nail-art de l’été 🙂
100€ à gagner si vous êtes tirés au sort en m’aidant !

2012, 2013, autonme hiver, blog mode, christian dior, Dior, fashion week, haute couture, jimmy choo pénélope bagieu marion galliano, raf simons, yves saint laurent

Défilé Dior Haute Couture Automne hiver 2012-2013

2 juillet 2012
Aujourd’hui 2 juillet 2013, on a pu assister en LIVE au premier défilé Haute Couture de Raf Simons pour la Maison Dior. Après le départ de Galliano en mars 2011, c’est le belge Raf Simons qui a été nommé à la direction artistique de Dior pour le remplacer. Tout le monde avait hâte de découvrir la première collection du successeur de l’excentrique Galliano. Raf Simons est connu pour « son exigence minimaliste, sa rigueur et son esprit d’avant-garde. » Personnellement je trouve que les codes de la maison Dior ont été respectées et mis au goût du jour. Des fleurs étaient installées sur les murs des différents salons du défilé, je trouve que ça correspond bien à la personne de Christian Dior lui même. Oui, puisque dans sa maison d’enfance à Granville, c’est lui qui a aménagé le jardin avec sa maman, inutile de préciser que la roseraie est magnifique! Raf Simons à repris avec élégance les codes de Christian Dior!
Pour voir le défilé en Vidéo c’est ici.
dior haute couture
dior defile 2012 hiver
dior_defile
Christian Dior a ouvert sa maison de couture en 1947, il a été à sa tête pendant 10 ans, car malheureusement il est mort en Italie en 1957. A cette époque Yves Saint Laurent travaillait déjà pour lui, c’est Dior lui même qui l’a choisi comme successeur. Ensuite c’est Marc Bohan qui a été nommé directeur artistique de Dior, pendant une trentaine d’année. Puis Gianfranco Ferré. Puis John Galliano. Aujourd’hui Raf Simons se montre comme le digne successeur de Dior. Il faut l’avouer ses créations sont très différentes de celles de Galliano.