Browsing Category

patrimoine

architecture, décoration, décos, hôtel de ville, illuminations, lumière, magasin, marché, noël, notre dame, patrimoine, poitiers, zara

Poitiers à Noël

21 décembre 2012
Bonjour!

J’ai été voir des amis à Poitiers, si bien que j’en ai profité pour prendre des photos! J’adore les villes quand elles sont illuminées par leurs lumières de Noël, ça apporte tellement de chaleur! Cette ville n’est pas très grande, mais très charmante, son patrimoine vaut bien un petit détour! Mon coup de cœur ? L’église Notre Dame illuminée avec une proposition de reconstitution! Bonne visite virtuelle!
Notre Dame éclairée, avec une proposition de restitution
Quelles belles couleurs!
Le centre ville décoré
J’adore ce mélange d’architecture et de mode dans le ZARA!
L’hôtel de ville
Le Marché de Noël
Le Marché de Noël
Poitiers, la ville du Futuroscope
L’auberge du Pilori
Maisons en pan de bois

architecture, décoration, décos, hôtel de ville, illuminations, lumière, magasin, marché, noël, notre dame, patrimoine, poitiers, zara

Poitiers à Noël

21 décembre 2012
Bonjour!

J’ai été voir des amis à Poitiers, si bien que j’en ai profité pour prendre des photos! J’adore les villes quand elles sont illuminées par leurs lumières de Noël, ça apporte tellement de chaleur! Cette ville n’est pas très grande, mais très charmante, son patrimoine vaut bien un petit détour! Mon coup de cœur ? L’église Notre Dame illuminée avec une proposition de reconstitution! Bonne visite virtuelle!
Notre Dame éclairée, avec une proposition de restitution
Quelles belles couleurs!
Le centre ville décoré
J’adore ce mélange d’architecture et de mode dans le ZARA!
L’hôtel de ville
Le Marché de Noël
Le Marché de Noël
Poitiers, la ville du Futuroscope
L’auberge du Pilori
Maisons en pan de bois

biscuit, biscuiterie nantaise, BN, choco BN, Cossé, culinaire, gâteau, histoire, Lefèvre-Utile, lu, nantes, origine, patrimoine, petit beurre, petit lu

LU & BN – Histoires des Biscuits – SYL

19 décembre 2012
Bonjour !
J’attendais cet article avec impatience! J’ai choisi de vous parler du patrimoine culinaire de la ville de Nantes. Pourquoi ? Nantes c’est la ville où je vis, la ville que j’aime découvrir. Je travaille dans le milieu culturel, et j’adore le patrimoine qu’il soit architectural, artisitique, historique…
J’adore apprendre des informations sur des choses que je connais que vaguement, pas vous ?
Je vais donc vous parler des biscuits que vous connaissez tous et qui sont nés à Nantes!
Les marques LU
et BN
 
 Savez-vous ce que signifie LU ? Savez-vous que la première usine était dans le centre ville de Nantes ? Savez-vous ce que signifie BN ? Que son usine était également à Nantes ?

 Petite Histoire de LU



Publicité LU

En 1846 Jean-Romain Lefèvre s’installe à Nantes et ouvre sa pâtisserie, ses biscuits bousculent les habitudes des nantais, car il utilise des pratiques de l’est de la France, qui sont alors différentes des biscuits que mangent les nantais : les biscuits de mer. Il va se marier avec Pauline-Isabelle Utile et c’est après ce mariage que la fabrication de ses biscuits sera reconnue.

  Son épouse ayant le sens du commerce, ils achètent une boutique qu’ils nomment « Fabrique de biscuits de Reims et de bonbons secs ». La maison LU  construit son succès sur la qualité de ses produits mais aussi sur la constance de sa production.

La boutique est appréciée pour la vente de ses produits de qualité mais aussi pour son architecture. Elle est vaste (150 m2) et haute, possède de belles moulures et des lustres mais aussi des boiseries murales conférant à l’ensemble un caractère haut de gamme et raffiné. Les produits vendus sont les Biscuits de Reims, les boudoirs, les Biscuits vanille, les biscuits champagne, les langues de chat, les macarons, les massepains et les Petits-Fours aux amandes. 

Usine Lu



Publicité Lu

Les biscuits sont disposés dans des coupes de cristal à pieds et plusieurs présentoirs présentent les biscuits destinés à la décoration. Des serveuses assurent l’accueil des clients qui choisissent les produits qu’il désirent. Ils sont récupérés par la serveuse grâce à des pinces, fait rare à l’époque, et placés dans un emballage le mettant en valeur.

 Des boîtes en carton permettent par la suite d’emporter ses produits afin de les offrir. Lefèvre-Utile invente plusieurs types de boîtes habillées de scènes champêtres ou enfantines en couleurs. Les biscuits sont alors offerts lors des repas dominicaux ou pour de grandes occasions. Les biscuits LU deviennent des produits de choix.

 

Le Lieu Unique aujourd’hui

En 1885 Louis Lefèvre-Utile fait construire, une manufacture de biscuits de 2 000 m2 de haute technologie à la place des bâtiments de l’ancienne filature. Il y installe des fours et une machine à vapeur.  Plus du tiers de la production est alors assuré par le célèbre Petit-Beurre né en 1886. Dès sa sortie, le produit est apprécié par les clients et par les critiques.

 Aujourd’hui, l’emplacement de l’usine est utilisé par un espace dédié à la culture : Le Lieu Unique. On y trouve un bar, des expositions, un hammam, une librairie, une salle de concert…

 
Publicité pour Lu à Trentemoult
La tour LU par Jean Jullien (artiste Nantais)

 Petit résumé : LU signifie Lefèvre-Utile, c’est créateur de la marque depuis 1846. Le biscuit qu’on connait tous : le Petit-Beurre est né en 1886. Aujourd’hui à la place de l’usine on peut trouver un lieu culturel : le Lieu Unique.

Petite histoire de BN



Publicité pour la BN Source

La biscuiterie nantaise est fondée en 1896 par un groupe de négociants nantais place François II à Nantes.
Dès 1902 le chiffre d’affaires de la biscuiterie est multiplié par trois grâce à des produits comme les madeleines, les boudoirs, les macarons…

En 1902 ce sont André Brissoneau-Lotz, issu d’une famille de grands industriels nantais de la construction mécanique, et Pierre Cossé qui sont à la tête de la biscuiterie.

Durant la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918 la production de l’usine est bouleversée. Les jeunes ouvriers sont réquisitionnés et la BN se voit attribuer la fabrication du fameux pain de guerre, le « hard bread », qui est destiné à nourrir les soldats pour le front.

Lancement en 1922 du fameux « Casse-Croûte BN », biscuit simple et économique qui devient l’emblème de la biscuiterie.



                      Ancienne publicité pour le Choco BN

   Petit résumé :  BN signifie Biscuiterie Nantaise lancée en 1896. Le biscuit qu’on connait tous : le choco-BN est né en 1922.

 …

J’espère ne pas avoir été trop longue, et que vous avez appris des petites choses cools. RDV mercredi prochain pour la prochaine SYL! A savoir que c’est le dernier mercredi du mois, alors avec Élodie, on a choisi comme thème : 
Best-Of ! 
Libre à vous de nous montrer ce que vous avez préféré cette année, que ce soit en blog mode, en photo de mode, en nail art, en cuisine, en séries, en film … Ou aussi votre best-of des participations à la SYL… (J’ai refait mon onglet, vous pouvez retrouver la liste des participants)
Faites vous plaisir! Merci encore pour vos participations ♥
Si vous avez des idées de thèmes, je vous écoute ! On en parlera avec Élodie, et s’ils nous inspirent on pourra les utiliser (avec votre accord). Si vous voulez voir son article c’est ici.


biscuit, biscuiterie nantaise, BN, choco BN, Cossé, culinaire, gâteau, histoire, Lefèvre-Utile, lu, nantes, origine, patrimoine, petit beurre, petit lu

LU & BN – Histoires des Biscuits – SYL

19 décembre 2012
Bonjour !
J’attendais cet article avec impatience! J’ai choisi de vous parler du patrimoine culinaire de la ville de Nantes. Pourquoi ? Nantes c’est la ville où je vis, la ville que j’aime découvrir. Je travaille dans le milieu culturel, et j’adore le patrimoine qu’il soit architectural, artisitique, historique…
J’adore apprendre des informations sur des choses que je connais que vaguement, pas vous ?
Je vais donc vous parler des biscuits que vous connaissez tous et qui sont nés à Nantes!
Les marques LU
et BN
 
 Savez-vous ce que signifie LU ? Savez-vous que la première usine était dans le centre ville de Nantes ? Savez-vous ce que signifie BN ? Que son usine était également à Nantes ?

 Petite Histoire de LU



Publicité LU

En 1846 Jean-Romain Lefèvre s’installe à Nantes et ouvre sa pâtisserie, ses biscuits bousculent les habitudes des nantais, car il utilise des pratiques de l’est de la France, qui sont alors différentes des biscuits que mangent les nantais : les biscuits de mer. Il va se marier avec Pauline-Isabelle Utile et c’est après ce mariage que la fabrication de ses biscuits sera reconnue.

  Son épouse ayant le sens du commerce, ils achètent une boutique qu’ils nomment « Fabrique de biscuits de Reims et de bonbons secs ». La maison LU  construit son succès sur la qualité de ses produits mais aussi sur la constance de sa production.

La boutique est appréciée pour la vente de ses produits de qualité mais aussi pour son architecture. Elle est vaste (150 m2) et haute, possède de belles moulures et des lustres mais aussi des boiseries murales conférant à l’ensemble un caractère haut de gamme et raffiné. Les produits vendus sont les Biscuits de Reims, les boudoirs, les Biscuits vanille, les biscuits champagne, les langues de chat, les macarons, les massepains et les Petits-Fours aux amandes. 

Usine Lu



Publicité Lu

Les biscuits sont disposés dans des coupes de cristal à pieds et plusieurs présentoirs présentent les biscuits destinés à la décoration. Des serveuses assurent l’accueil des clients qui choisissent les produits qu’il désirent. Ils sont récupérés par la serveuse grâce à des pinces, fait rare à l’époque, et placés dans un emballage le mettant en valeur.

 Des boîtes en carton permettent par la suite d’emporter ses produits afin de les offrir. Lefèvre-Utile invente plusieurs types de boîtes habillées de scènes champêtres ou enfantines en couleurs. Les biscuits sont alors offerts lors des repas dominicaux ou pour de grandes occasions. Les biscuits LU deviennent des produits de choix.

 

Le Lieu Unique aujourd’hui

En 1885 Louis Lefèvre-Utile fait construire, une manufacture de biscuits de 2 000 m2 de haute technologie à la place des bâtiments de l’ancienne filature. Il y installe des fours et une machine à vapeur.  Plus du tiers de la production est alors assuré par le célèbre Petit-Beurre né en 1886. Dès sa sortie, le produit est apprécié par les clients et par les critiques.

 Aujourd’hui, l’emplacement de l’usine est utilisé par un espace dédié à la culture : Le Lieu Unique. On y trouve un bar, des expositions, un hammam, une librairie, une salle de concert…

 
Publicité pour Lu à Trentemoult
La tour LU par Jean Jullien (artiste Nantais)

 Petit résumé : LU signifie Lefèvre-Utile, c’est créateur de la marque depuis 1846. Le biscuit qu’on connait tous : le Petit-Beurre est né en 1886. Aujourd’hui à la place de l’usine on peut trouver un lieu culturel : le Lieu Unique.

Petite histoire de BN



Publicité pour la BN Source

La biscuiterie nantaise est fondée en 1896 par un groupe de négociants nantais place François II à Nantes.
Dès 1902 le chiffre d’affaires de la biscuiterie est multiplié par trois grâce à des produits comme les madeleines, les boudoirs, les macarons…

En 1902 ce sont André Brissoneau-Lotz, issu d’une famille de grands industriels nantais de la construction mécanique, et Pierre Cossé qui sont à la tête de la biscuiterie.

Durant la Première Guerre mondiale de 1914 à 1918 la production de l’usine est bouleversée. Les jeunes ouvriers sont réquisitionnés et la BN se voit attribuer la fabrication du fameux pain de guerre, le « hard bread », qui est destiné à nourrir les soldats pour le front.

Lancement en 1922 du fameux « Casse-Croûte BN », biscuit simple et économique qui devient l’emblème de la biscuiterie.



                      Ancienne publicité pour le Choco BN

   Petit résumé :  BN signifie Biscuiterie Nantaise lancée en 1896. Le biscuit qu’on connait tous : le choco-BN est né en 1922.

 …

J’espère ne pas avoir été trop longue, et que vous avez appris des petites choses cools. RDV mercredi prochain pour la prochaine SYL! A savoir que c’est le dernier mercredi du mois, alors avec Élodie, on a choisi comme thème : 
Best-Of ! 
Libre à vous de nous montrer ce que vous avez préféré cette année, que ce soit en blog mode, en photo de mode, en nail art, en cuisine, en séries, en film … Ou aussi votre best-of des participations à la SYL… (J’ai refait mon onglet, vous pouvez retrouver la liste des participants)
Faites vous plaisir! Merci encore pour vos participations ♥
Si vous avez des idées de thèmes, je vous écoute ! On en parlera avec Élodie, et s’ils nous inspirent on pourra les utiliser (avec votre accord). Si vous voulez voir son article c’est ici.


ardèche, chauvet, france, grotte, mondial, patrimoine, unesco

La Grotte Chauvet

15 décembre 2011
Aujourd’hui on m’a présenté le dossier de candidature au patrimoine mondial de l’Unesco de La Grotte Chauvet! La personne qui nous l’a présenté y travaille depuis plusieurs années… (le dossier à été commencé en 2003! « 10 ans c’est le temps parfait pour préparer une candidature » Nicolas Faucherre, expert ICOMOS.) Plusieurs raisons peuvent faire que cette candidature fonctionnera ou pas, des raisons politiques y comprises.
 Présentation de la grotte Chauvet (Ardèche) :
Elle possède plus de 420 figures, avec des représentations de 14 espèces. Ses peintures sont la plus ancienne œuvre d’art du monde (-36000 ans). Elles représentent à elle seule 60% des représentations de félins dans l’art pariétal (l’art des parois).
Voici une des images les plus connues : ses lions!
lions_chauvet
Il faut noter qu’avec cette découverte, c’est l’histoire de l’art en elle même qui fut bouleversée, on n’avait pas imaginé qu’il existait déjà à l’époque des représentations (surtout si réalistes). Les dessins sont si précis que certains spécialistes ont pu identifier la race et le sexe des animaux.
Elle possède également la seule représentation d’hibou, dans l’art pariétal !
hibou_chauvet

 

La grotte est fermée au public depuis sa découverte en 1994 (oui, on ne fait pas l’erreur irréversible de Lascaux, qui soit dit en passant est deux fois plus récent et plus petit que Chauvet)
Ils vont créer un fac similé à quelques kilomètres de la grotte (reproduction grandeur nature) de 3000m² (la grotte fait 8500m²), dont l’ouverture est prévue en 2014.
 Unesco :
Il faut en premier savoir que la France a le droit de présenter 2 dossiers par an (1 pour les sites culturels et 1 pour les sites naturels), mais le choix est encore plus drastique, puisqu’un dossier a le droit de se présenter 3 fois devant la commission, si bien qu’il faut aussi rajouter les sites qui ont été rejetés et qui retentent le coup!
Un site peut être classé patrimoine mondial, s’il possède une valeur universelle exceptionnelle, s’il est authentique et fait preuve d’intégrité.
Pour soutenir la candidature inscrivez-vous là.