Browsing Category

national gallery

analyse, art, critique, époux arnolfini, le bal du moulin de la galette, national gallery, orsay, panosky, renoir, signification, van eyck

Une œuvre de Van Eyck (pour Show Your Lifestyle)

3 avril 2013

Bonjour !
Aujourd’hui pour cette édition de Show Your Lifestyle, sur le thème artiste, j’ai hésité entre deux tableaux de peintres célèbres. A savoir «Le bal du moulin de la Galette»  (1876) de Auguste Renoir exposé au Musée d’Orsay de Paris, qui je pense est l’un de mes tableaux préférés. Ceux qui ont eu l’occasion de se retrouver devant ce tableau, peuvent me comprendre. Déjà il mesure 1m31 sur 1m75, ce qui ne laisse pas indifférent. Par exemple lorsque j’étais dans la salle du Louvre, où est exposé la Joconde, j’ai été plus impressionné par le tableau de Véronèse «Les noces de Cana» que la Joconde, elle-même. Et oui puisque ce tableau mesure 6mètres66 sur 9m90, imaginez! Bref revenons à nos moutons, je suis fan de ce tableau de Renoir, il m’a scotchée. Ses aplats de peintures, sont vraiment extraordinaires, lorsqu’on est devant.
Mais après réflexion j’ai préféré vous faire partager un tableau que j’ai étudié en troisième année de Licence Histoire de l’Art, «les époux Arnolfini». Une enseignante passionnante, nous a parlé de ce tableau pendant plus d’une demi-heure. Pour tous ceux qui sont passionnés par l’art, ou qui se demande ce que ça fait de suivre un cours d’Histoire de l’Art Médiéval à la fac, ou tous ceux qui se demande comment on parle d’un tableau entre historiens des arts, cet article va vous plaire!
Quand je suis allée à la National Gallery de Londres, je suis restée 10 minutes devant ce tableau, afin de me souvenir de pourquoi un si petit tableau (82cm x 60cm) peut avoir autant de sens!

 Giovanni (l’homme de l’œuvre) est le commanditaire du tableau, c’est le banquier des Médicis à Bruges. Pour l’historien de l’art Panofsky c’est une cérémonie du mariage qui est représentée. 
Le lit rouge et le miroir convexe coûtent très cher à l’époque. A gauche la fenêtre ouverte, montre que la pièce n’est pas chauffée,  il porte une fourrure de luxe russe et elle une fourrure d’hermine. Les chaussures d’intérieur sont faites pour marcher sur le sol sans avoir les pieds froids.  On se déchausse pour entrer dans un espace sacré, la chambre devient un espace sacré car elle sert de lieu à la cérémonie au mariage.Les poils de la fourrure sont représentés un par un, on peut voir une illusion tactile des matières. Le mari fait un geste de serment, celui du mariage? Le lit rappelle la nuit de noce, le chien la fidélité.  La femme Giovannia est représentée dans une attitude maternelle, mais elle n’est pas enceinte, la maternité est l’idéal féminin du Moyen Age.
Le miroir reflète le hors champ, on y voit la fenêtre, les deux époux de dos et  deux autres personnages au centre dont un entrain de peintre. Van Eyck s’est peint lui-même c’est alors une nouveauté dans la peinture, la présence de ce hors champ donne l’impression au spectateur de participer, Panofsky l’interprète : l’artiste se peint non plus en tant qu’anonyme, mais en tant qu’artiste. C’est l’émergence de l’artiste moderne. Van Eyck est le premier à représenté son portait dans la peinture. Était-il conscient de faire un tel tournant ? Conscient de son statut d’artiste ? Tous ses tableaux sont signés, de sa devise « als ich kann » = « du mieux que je le peux », ici il a signé, « Van Eyck fut présent ». Panosky affirme que le tableau est l’acte officiel du mariage, il remplacerait le texte.
Sa théorie aujourd’hui est abandonnée, son interprétation du rôle des témoins et d’un acte officiel ne tiennent pas. On peut considérer cette œuvre comme la représentation d’un couple idéal, l’artiste a voulu faire un idéal de mariage sacré et basé sur la fidélité. À l’époque une femme soumise est une femme idéale.  
http://terrog.blog.lemonde.fr/files/2010/11/img2-epoux-arnolfini-miroir.1289758824.thumbnail.jpg
http://www.lutinot.fr/media/catalog/product/cache/3/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/p/u/puzzle-clementoni-renoir-bal-du-moulin-de-la-galette-1000-p-CLM31412.6.jpg
Renoir, Le Bal du Moulin de La Galette, 1876, Orsay, Paris.

Voilà, j’espère que ça vous a plu ! Je vous dis à la semaine prochaine, avec le thème DIY ! Et oui avec Bull’Elodie, on vous propose de nous montrer l’une de vos créations, DO IT YOURSELF ! Vous pouvez présentez du bricolage, des vêtements, des accessoires, une recette, des bijoux… à vous de jouer!

big ben, british museum, londres, national gallery, piccadily, trafalgar square

London

27 juillet 2011
La ville de Londres est géniale, ça j’ai même pas besoin de vous le dire vous vous en doutez déjà ! J’ai passé un peu moins d’une semaine à Londres à la mi-juillet 2011. Après une folle course poursuite nous avons réussi à choper notre Eurostar! Pas évident, il faut prévoir du temps. Je pensais qu’en 45min ça irait, on part de Nantes, on arrive à Monptarnasse. Direction la gare du Nord (changement de métro de 30min!!). Mais j’avais pas prévu de temps pour les enregistrements, la douane… Bref, nous avons louez un appart dans un quartier cool à l’ouest de Londres. Arrivé à Londres, nous avons manger dans un « pret à manger »! et oui ! j’étais étonnée du fait que beaucoup d’enseignes portent des noms français! Ensuite nous avons été au British Museum ! Nous avions un problème de valises! L’appartement était libre à partir de 16h et nous sommes arrivés à Londres à 12h. Si bien que j’avais prévu le coup : les consignes de Saint Pancras sont d’après ce que j’ai compris hors de prix! Nous avons donc mis nos valises dans les consignes du British Museum. C’était 1,5£ par valise, mais elles ne doivent pas dépassées les 50cm. Bon évidement on a transvasé nos valises pour qu’elles fassent toutes moins de 9 kilos! Bref j’ai découvert aussi qu’on aurait pu les mettre à la National Gallery (et surement la Tate).
Ce qu’il faut savoir avant de partir à Londres: 
Pensez à vous munir de £ivres Sterling ! Pensez aux prises de courant qui sont différentes des nôtres, pensez au décalage horaire (-1h par rapport à la France). Les musées sont gratuits (sauf la courtauld Gallery), mais des dons sont appréciés! Rangez-vous à droite dans les escalators du métro. Pour voyager nous avons utiliser une Oyster Card, j’ai trouvé ça vraiment pratique (on l’achète puis la recharge selon le nombre de trajets)…
Ce n’est pas un mythe, on voit réellement des cabines rouges, des bus rouges et des taxi noirs PARTOUT!
Pensez aussi à partir en avance au retour, douanes oblige!)
On était pas loin d’Hammersmith nous, alors si vous êtes par là, manger un Eton à The Swan et un BeefBurger au Groove!

Jour 1 : Voyage + British Museum

J’ai adoré ce musée! Surement parce que j’ai découvert des trésors que j’avais étudié en cours, le trésor de Suton Hoo, la pierre de Rosette, (merci à elle, grâce à cette dernière Champollion à réussi à déchiffrer les Hiéroglyphes) les frises du Parthénon…(les anglais et les grecs se battent pour elles!)… Nous avons également des pièces de collection naturelle, des trésors mortuaires, des momies, des ossements, du mobilier funéraire…
british_museum
british_museum
british_museum momies
british_museum body
Jour 2 :National Gallery + Piccadily
J’ai adoré ce musée, sur une si belle place (Trafalgar Square : lieu de toutes les avants premières de Harry Potter). J »ai’ été étonnée par le nombre de tableaux français! Nos avons révisez nos classiques! Monet, Renoir, Van Gogh (les tournesols), Van Eyck (les époux arnolfini, que j’ai littéralement adoré!)…
Piccadily est bondé, mais ça vaut le détour !
trafargar
national galerie
picadilly_circus
picadilly_circus
Jour 3 : Big Ben, London Eye, Oxford Street 
 Le seul jour où il a plu ! Mais bon! On en a profité pour faire les magasins géniaux d’Oxford Street : Topshop, NewLook (avec intégré dedans un Starbuck!), Gap… J’ai adoré faire du shopping là bas!
london_harry_potter
london city
big_ben
london eyes


Jour 4 : Courtauld Gallery & Tower Bridge 
L’entrée de la Galerie est payante, mais en tant que fan de peinture je n’avais pas le choix! J’ai retrouvé un tableau que j’avais étudiez, et d’autres que j’ai adoré!
Le pont était peint dans des couleurs très flashy j’ai trouvé!

tower brigdepaintingvan_gogh_painting



Jour 5 : Hyde Park, Départ
On a fait un tour dans un bus à 2 étages ! Super (ça fonctionne avec l’Oyster Card)
On a pas eu le temps de le visiter en entier, car il est déjà très grand, et puis c’était déjà l’heure du départ!

hyde parkhyde parkhyde park


londres, morellet, national gallery, orsay, paris

Voyages à Paris et Londres

23 mars 2011
Coucou ! Je suis actuellement entrain d’organiser un voyage d’un week-end sur Paris, et d’une semaine sur Londres ! Quelqu’un a-t-il des bons plans ? Des conseils ? Hébergement ? Je suis une passionnée d’art, il est sur que dans un premier temps je vais me rendre au Tate Modern, mais aussi à la National Gallery, à la Courtauld Gallery…A Paris, j’ai envie de passer du temps à Versailles et voir François Morellet qui expose à Pompidou !
London Eye

Musée coup de coeur : Orsay

A Hartford, dans le Connecticut, il est illégal d’éduquer un chien.