Browsing Category

lignes

boutique, chez delaney, fluo, lignes, loire atlantique, mor 04, nail art, nails, néon, nfu oh, noir, rose, saint joachim, saint nazaire, topatopa

Nail-art néon avec Delaney

1 juin 2014
 Bonjour !

 On se retrouve aujourd’hui avec un interview de mon nouveau partenaire, la boutique Chez Delaney. Véronique a crée sa boutique nail-art à Saint Joachim en Loire-Atlantique (une seconde à Saint-Nazaire), qui est aussi disponible en ligne! Elle présente sa boutique dans l’interview du coup je ne vous en dis pas plus, on se retrouve en bas de l’article pour parler du nail-art!
Pouvez-vous présenter votre boutique et ses points de ventes ?
Notre site internet chez-delaney.com existe depuis près de 10 ansmaintenant et je l’ai développée toute seule jusqu’en février 2012, date à laquelle Noémie est venue rejoindre l’entreprise. Puis Delphine a été embauchée quelques mois après.

Nous sommes essentiellement spécialisés dans le nail art. Le fait de ne pas avoir trop de marque de vernis est un choix complètement délibéré, car en général ils sont relativement chers à l’achat et avec trop de stock n’est pas bon pour une bonne gestion d’entreprise. Nous privilégions donc la marque Bell qui est d’excellente qualité, ainsi que la marque Nfu Oh, mais malheureusement nous ne pouvons pas commander autant de fois que nous le souhaiterions, car le montant minimum pour commander chez eux est relativement élevé, c’est d’ailleurs pour cela que nous avons fait le ménage dans certains produits, afin de privilégier cette marque d’ici les mois prochains (même si ça risque d’être dur)

Sinon l’entreprise se trouve à Saint Joachim, et elle est ouverte au public. Nous avons aussi récemment ouvert une boutique à Saint Nazaire en octobre 2014.

nfu oh mor 04 néon nails lignesnfu oh mor 04 néon nails lignes
Comment vous est venu l’envie de créer votre boutique ?
Pour Saint Joachim, ce n’était pas du tout une envie, mais à l’époque je travaillais chez moi et tout le stock était dans le grenier et à la maison. Au bout d’un moment ça commençait à faire beaucoup. Début 2012 j’ai eu l’opportunité de récupérer le local de la coiffeuse qui se situait en face de chez moi, j’ai donc sauté sur l’occasion.


Pour la boutique de Saint Nazaire c’était différent. Le contexte économique actuel est relativement particulier depuis 2 ans maintenant, et le commerce en souffre énormément. Nous avons constaté une sérieuse baisse de notre chiffre d’affaire, comme sans doute tous les autres sites (et commerces), et pour ne pas être obligé de mettre une fille à la porte j’ai dû ouvrir une boutique à St Nazaire.

nfu oh mor 04 néon nails lignes

Comment avez vous choisi les marques de vernis de votre boutique ?

Nfu Oh et Frenz Nail sont toutes deux des marques coréennes du même fournisseur, donc un gros coup de cœur pour ces 2 marques (vernis de fabrication française au passage). Mais comme je le disais plus haut, il n’est pas évident du tout de commander régulièrement avec eux, à cause du montant minimum qui est assez élevé. Sinon, j’adore la marque BELL !! C’est un super rapport qualité prix, et ils ont des couleurs très sympa, avec notamment des collections qui sortent régulièrement. Nous travaillons aussi avec la marque China Glaze, mais ce sont des marques assez cher à l’achat, de plus ils nous interdisent de nous fournir directement aux USA, ce qui limite le choix des vernis et des collections. A la boutique de Saint Nazaire, nous avons aussi la marque OPI, mais nous constatons malheureusement qu’ils ne se vendent pas du tout (sans doute à cause du prix) !

nfu oh mor 04 néon nails lignes

nfu oh mor 04 néon nails lignes

nfu oh mor 04 néon nails lignes

nfu oh mor 04 néon nails lignes

Pouvez vous nous parler de la création de vos plaques de stamping ?

C’est un travail de longue haleine !! Et énormément de problèmes rencontrés !! A l’heure actuelle je fais tout moi même (à part la fabrication) et cela représente des heures et des heures de travail ! Beaucoup de temps à passer derrière l’écran et sur différents logiciels afin de finaliser une plaque.

Une fois que les plaques que je souhaites sortir sont réalisées, je sors des prototypes pour voir si les designs sont corrects ou s’il fait les modifier ou changer la taille de certains, je ressors ensuite une 2ème tournée de prototypes et une fois que tout est calé, je lance la production. Le plus important dans tout ça reste la profondeur de gravure à laquelle j’attache beaucoup d’importance. Je me suis calée sur la même profondeur de gravure que konad, pour avoir un résultat optimum.


Les 15 premières plaques que nous avons sorties sont Made in France, mais pas les prochaines, pour celles qui nous suivent sur notre page facebook pro :https://www.facebook.com/chezdelaney elles savent à quel point ça a été difficile de travailler avec cette entreprise française, et comme je ne souhaites pas que ça recommencer, je reprend mon ancien fournisseur qui se situe en Europe.

Je travaille à l’heure actuelle sur la sortie de 30 nouvelles plaques, que l’on commence déjà à me réclamer, il va donc falloir un peu de patience avant que les prochaines voient le jour. Mais comme d’habitude je vous tiendrais informés de chaque étape sur facebook.


Nous sommes relativement proche de nos clients et nous leur donnons la possibilité de participer à la réalisation de nos plaques de stamping sur notre autre page facebook : https://www.facebook.com/chez.delaney.1 en proposant de nous envoyer l des designs ou leur propres dessins (pour celles qui ont la fibre artistique).

nfu oh mor 04 néon nails lignes

nfu oh mor 04 néon nails lignes

 – Qui réalise les vidéos de votre chaine youtube ?
C’est moi (Véronique). Ma première vidéo suryou tube date de juin 2010. Le but principal est avant tout de présenter les produits que nous vendons et montrer comment les utiliser. Je suis loin d’être du niveau de tartofraises, cherry nail art, yoko, tenshi no hana ou des tas d’autres filles toutes aussi talentueuses, mais je propose plus des décos simples, faciles et rapide à faire pour toutes les filles comme moi qui n’ont pas le temps de passer des heures à faire de la peinture par exemple. J’adorerais apprendre cette technique, mais je n’ai vraiment pas le temps nécessaire à cet apprentissage.

 —–
http://www.chez-delaney.com/

Le bon plan, -10% en juin avec le code WIZARD !


J’ai eu la chance de tester un trop joli vernis Nfu oh, modèle Mor 04, un néon rosé. J’ai essayé de le poser sans base blanche en dessous, et il a fallut 3 couches pour qu’il soit bien opaque. Mais le résultat en vaut largement le coup, ce vernis est rempli de pep’s! 

J’ai stampé avec la plaque super sympa de chez TopaTopa, on en reparle très vite dans un article dédié!


J’ai reçu d’autres produits de la boutique, on se retrouve certains jeudis de juin pour la suite ! Je suis ravie d’être partenaire avec Chez Delaney, d’autant plus que la boutique est tout près de chez moi !

art, buren, colonnes, danien buren, déclaration, estuaire, explication, interview, les anneaux, lignes, nantes, signification, voyage à nantes

DANIEL BUREN : les Anneaux à Nantes

15 février 2011
Daniel Buren, est l’artiste français le plus connu à l’étranger. Comme je vous l’ai dit avant il a crée une polémique via l’œuvre des deux plateaux au palais royal de Paris. Je travaille actuellement sur son œuvre de Nantes : « Les anneaux. »
Je lui ai donc envoyé un mail pour qu’il me donne d’avantage d’information, et il m’a répondu ! J’étais enchantée de recevoir un mail d’un tel artiste !!! Voici des explications sur l’oeuvre Nantaise « les anneaux » par Daniel Buren.

buren anneaux
Photo prise par moi-même le 28 juin 2013.

 

buren anneaux
Paris le 13.02.11
Chère Céline,Je rentre à l’instant de trois semaines de travail à Baden-Baden où l’ouverture de mon expo s’est faite hier et comme je repars dès demain pour d’autres travaux je vous réponds très vite tout de suite à l’intérieur de votre message même et en rouge. Je vous en souhaite bonne réception.
Je n’interprète jamais les travaux que je fais et laisse ce soin à ceux qui les voient. Je découvre moi-même certains aspects de mes travaux alors qu’ils sont achevés, aspects auxquels je n’ai jamais pensé a priori en élaborant les travaux en questions. D’autres possibles interprétations intéressantes viennent de la part de visiteurs et m’apprennent à leur tour d’autre aspects sur le travail fait.
La seule chose que je peux indiquer c’est la façon dont un travail est fait.
Ici, lorsque l’on m’a proposé ce lieu j’ai eu l’idée de ce qui devrait être fait en même pas 5 secondes ! Vous pensez bien que si la vision de ce que je devais faire fut immédiate, le sens et les interprétations possibles d’un tel travail n’étaient absolument pas envisagés.
J’ai remarqué les promontoires qui servaient de bites d’amarrage aux bateaux, leur rythme et leur disposition et il m’a semblé évident que tout se trouvait déjà là. J’ai donc penser à des cercles, axés vers la mer. Cette direction générale étant décidée, tous les cercles devraient être alignés dans le même sens (même angle etc…) tous égaux et ce sur tous les promontoires jusqu’à ce qu’ils changent eux-mêmes de rythme. Il y en avait donc dix-huit espacés de la même manière et accessible donc le nombre de cercles serait de 18.
Les matériaux maintenant sont simples et robustes. Acier galvanisé. Sur les deux faces de ces cercles sont incrustées des bandes en métal et souples, vernies blanches. Enfin l’éclairage nocturne est assuré par des Led qui entourent
ces cercles en bordure et sont d’une seule couleur à la fois par cercle e au nombre de trois couleurs: bleu, rouge, vert se succédant ainsi tout le long de l’alignement et par ordre alphabétique français. Comme vous l’aurez remarqué, la vision nocturne de l’œuvre est totalement différente de sa vision diurne. Le jour, les cercles encadrent, c’est-à-dire empruntent, de façon variable selon le déplacement du “regardeur”, tout le paysage environnant. Alors que la nuit, c’est un jeu coloré et lumineux qui domine et qui, selon le placement du “regardeur”, s’entrelacent ou se fondent les uns dans les autres.
Le titre enfin est celui qui, a priori et sans trop réfléchir, tombe sous le sens. Il est d’abord directement relié à l’aspect physique de ces cercles dressés au travers desquels les regards passent, puis bien entendu leur emplacement est directement relié aux anneaux qui servent à amarrer les bateaux. Ce titre peut également faire référence aux anneaux de mariage unissant le Fleuve, la Mer et la Terre, puis –moins gai- aux anneaux qui enserraient, emprisonnaient les esclaves qui arrivaient à Nantes et donc à une partie de l’histoire de cette ville. On peut continuer, de fil en aiguille, d’interpréter ce titre depuis sa résonnance la plus concrète et directement visuelle jusqu’aux interprétations plus abstraites, allégoriques ou autres. Tout est ouvert. Le sens de cette œuvre –en s’appuyant au plus près de sa position, de sa forme et de son lieu bien entendu- est libre et regarde chacun également.
Bon travail et bien à vous,

Daniel Buren