Browsing Category

humeurs

humeurs

Comment faire le choix qui changera ta vie ?

3 juin 2015
bureau

Quand tu es en 3ème et qu’on te demande de faire le choix de ton orientation, c’est à ce moment-là qu’il ne faut pas se tromper ? Comment faire un choix ? Je pense que non, on est si jeune qu’on a le temps de faire des choix qui peuvent faire varier notre voie professionnelle. Le parcours d’une personne n’est jamais tracé ou fixe, on peut presque faire ce qu’on souhaite.

On est en 2015, mais je trouve que certains clichés ont encore la vie dure. Pourquoi il faudrait absolument que notre vie à 30 ans soit : un CDI, être propriétaire d’une maison, être marié (pacsé au pire) avoir eu un enfant et attendre le second dans quelques semaines ?

J’ai 27 ans et je n’ai rien de tout ça, genre AUCUN. Je ne trouve pas pour autant que ma vie soit si nulle, j’ai fait des études qui m’ont beaucoup plu, j’ai fini mon Master Patrimoine en 2012, c’était y a pas si longtemps. Et le fait de faire de longues études repousse la date de début de travail (et oui!).

C’est une copine qui m’a fait remarquer que le cliché de mariage + maison = bébé était encore bien présent. Elle s’est mariée en juin 2014 et ils ont acheté leur maison juste après. Ma copine est en CDI et son mari gère son entreprise.  Les personnes autour d’elle, que ce soit SA famille, sa belle-famille, ses collègues, posent depuis quelques mois TOUS la même question : OU EST LE BÉBÉ ??? Euh, j’ai envie de dire merde quoi, chacun fait ce qu’il veut non ? Je trouve que cela se transforme en pression, pas agréable du tout. Il faut noter aussi ce n’est pas parce qu’un garçon à 29 ans et sa copine 22 qu’ils sont prêts à avoir un bébé 🙂 Bref, mon article n’est pas sensé parler de bébé.

J’ai choisi le milieu culturel, et vous vous en doutez, les financements culturels font partis des premiers à ne pas être versés en temps difficile. MAIS des contrats sont tout de même proposés de 1 à 3 et parfois 6 mois. Avoir une stabilité professionnelle n’est pas fondamentale pour certains, j’en suis à un point qu’un contrat de 6 mois m’irait.

Comment on fait pour prendre telle ou telle décision ? Chaque choix influence l’avenir.  J’ai dû il y a pas longtemps faire un choix compliqué. Même si j’aimerai travailler dans le milieu culturel, j’ai accepté l’année dernière de travailler pendant 2 mois pour une société d’assistance téléphonique automobile. Autant vous dire qu’au début je flippais tellement j’y connaissais rien. Mais après une semaine de formation et une semaine de tutorat j’étais lancée. C’était une expérience tellement différente, les horaires changent tous les jours, on peut commencer entre 7h30 et 15h15 pour finir entre 15h15 et 23h, on change d’étage et de bureau tous les jours. Autant dire qu’au début on est un peu perdu, on rencontre tellement de personnes différentes, et on a qu’une journée pour leur parler. C’était pas du tout un travail pour moi.

Une fois que j’avais terminé mon contrat, ils m’ont proposé de me reprendre deux mois après, et j’étais contente car en hiver c’est plus compliqué de trouver un poste. Les lieux touristiques ouvrent pendant l’été, c’est un peu plus facile car il y a plus d’offres.

J’appréhendais d’y retourner, car pendant la dernière semaine, j’avais qu’une hâte  : que cela se termine. J’y suis retournée aussi en février et mars, car je n’avais trouvé que des offres culturelles qui débutaient pour avril-mai. C’est là qu’ils m’ont proposé un contrat de 9 mois, autant dire un bébé licorne de mon point de vue. J’avais le choix de travailler là-bas jusqu’en novembre 2015, ou essayer de trouver un boulot dans la culture pour l’été. J’ai refusé leur offre. J’ai passé 5 entretiens en 2 semaines.. J’ai repris espoir, car j’avais postulé pour un poste au Mont St Michel, et j’ai été tellement surprise de faire partie des 10 candidats pour les entretiens! Finalement j’ai été prise pour un contrat de 2 mois (juillet-août) plus près de chez moi, JOIE!

On est le 3 juin, je ne regrette pas ce choix. Je leur ai donné mes disponibilités, ils m’ont fait un contrat pour juin 2015 et un pour septembre 2015 ! Jongler entre les deux ça me va, au début je voyais ce poste un peu comme un bouche-trous entre contrats. Là j’y retourne bientôt, j’appréhende moins, je maitrise ce métier qui à la base n’est pas fait pour moi. Avec tous les clichés je me dis : devrais-je pas arrêter de chercher dans la culture pour trouver un CDI ailleurs ? Mais qui a dit qu’il fallait un CDI pour être heureux ? Il est clair que c’est plus pratique pour certains trucs, mais quand y en n’a pas on n’a pas trop le choix, il faut faire avec!

J’ai quand même un peu peur du prochain choix que je vais devoir faire ? Dois-je trouver un nouveau domaine qui m’accepterai et que j’apprécierais ? J’ai un peu de temps pour y penser, jusqu’en septembre, mais j’ai peur de me retrouver trop proche de l’hiver avec les contrats qui disparaissent. Je n’ai pas envie d’abandonner déjà, car je n’ai pas passé 5 ans de ma vie à étudier le patrimoine, pour le laisser de côté. J’ai peur d’avoir besoin de stabilité, alors pourquoi pas trouver un job sympa dans un domaine cool ? J’ai l’impression de faire ma difficile! Certains sont bien en CDI et veulent tout de même changer de boulot. (poke) Le CDI n’est donc pas une « fin » en soi, et le plus important est d’avoir un travail qui nous plait. Il faut se lever le matin!

Bref, tout ça pour dire, je ne sais pas où je serais cet hiver, mais j’ai envie d’y croire. J’ai envie de croire que trouver le boulot idéal est possible (j’ai des amis qu’on trouvés, même dans mon domaine!). On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve…

blog, être invisible sur internet, humeurs, impression, invisibilité, sensation, succès

Être invisible sur internet

4 mars 2015
se sentir invisible
 
 
Cette impression d’être invisible sur internet, vous l’avez déjà ressenti ?
Je n’arrête pas d’y penser en ce moment. La première fois que je l’ai ressenti c’était sur Twitter. J’ai presque envie de dire que c’est normal puisque quand vous créez votre compte au début vous êtes suivi par moins de 20 personnes. Au fil du temps certaines personnes rejoignent votre profil, vous vous sentez un peu moins seul. Cela n’empêche que même si vous avez 700 followers vous pouvez vous sentir seul. Poser des questions peut être quitte ou double, car si on vous répond vous êtes content, mais si on ne vous répond pas, je trouve que c’est bien pire! C’est frustrant. Je ne sais pas vous, mais moi je n’aime pas être frustrée.
Quand vous avez un blog, vous pouvez aussi avoir cette impression d’être invisible. Vous rédigez un article (qui vous tient à cœur) et personne ne le voit et personne ne le commente.
Oui, mais ce n’est pas si grave si ? Certes, cela ne va pas vous redonner confiance, mais vous, vous sentirez mieux d’avoir évacuer votre avis sur ce sujet. D’ailleurs c’est certainement pour ça que je suis actuellement en train d’écrire cet article. Je m’y suis faite, ce n’est pas grave si personne n’a le même enthousiasme que moi à lire un article par exemple sur les toutes nouvelles séries Tv ou sur les robes vues aux Oscars.
Après c’est vrai que je me rends compte que je suis une personne qui adore savoir ce que pense X ou Y de tel ou tel sujet, alors avoir l’avis des copines, des lecteurs, de la famille, ça j’adore. Lire les commentaires, et y répondre c’est bien une chose dont je ne me lasserai pas. Un blog c’est fait pour échanger.
L’échange semble parfois aller que dans un sens, mais c’est faux car même s’il y a « que 45 » personnes qui ont lu votre article sur cette crème miracle, et bien c’est déjà ça !
On peut se sentir invisible aussi, dans le sens ou nos articles sont mélangés dans la masse.  Je n’ose pas imaginer le nombre d’articles publiés chaque jour sur un même sujet, alors oui il se peut que votre article sur votre routine nuit peut être perdue dans la foule.
Pour sortir un peu de cette foule, il existe Hellocoton bien sûr, ou le tout nouveau Inspilia. Ces deux sites font des sélections chaque jour de la semaine de ce qu’on peut trouver de sympa sur les blogs dans divers catégories (mode, beauté, cuisine…)

 Soyons honnêtes certains sujets « tendances » reviennent en sélection, et ce n’est pas parce que vous, vous écrivez un article sur ce thème que vous serez sélectionné.
Alors que vous reste t-il vous n’ allez pas non plus changer votre manière de bloguer, voir d’être pour être lu. Car pour moi l’opposé de se sentir invisible, c’est justement de voir que les sujets abordés dans vos articles plaisent, sont partagés, les gens commentent…
Mais n’oublions pas que le but premier d’un blog est censé être l’épanouissement personnel. On ne crée pas un blog pour être connu, lu, adoré (et comme la nouvelle mode, pour avoir des cadeaux gratuits).
Le mien je l’ai crée au tout début pour partager les photos que je prenais avec mon tout nouveau appareil. Au fil du temps il a varié, j’ai parlé de nombreux sujets qui me plaisent et c’est le plus important. Il a grandi avec moi et je l’aime comme il est.
J’ai bien l’intention de poster un article médical bientôt, et peut importe ce que les gens en pensent pour moi il est important j’ai besoin d’en parler. Je pense qu’il est important d’évacuer ce que l’on pense sur des sujets qui nous tiennent à cœur, peut importe le nombre de réaction. 
Vous aussi vous vous sentez invisible ?
Dites vous qu’on lit vos articles, même s’il n’y a pas de commentaires dessus. Et que demain est un autre jour.
 
 




blog, chance, écrire, équilibre, état d'âme, humeurs, idée, show your lifestyle, SYL, texte

L’équilibre de la chance

9 janvier 2013
Par où commencer ? Il n’est jamais trop tard pour une participation à Show Your LifeStyle. J’ai choisi d’aborder cette nouvelle année avec un article qui parle de « mes pensées ».
J’ai lu cet article de Suzie, et ça m’a donné l’envie d’écrire. Je pense que ce billet va trouver sa place dans la catégorie « Humeurs » d’Hellocoton!
Je crois honnêtement que je me pose souvent bien trop de questions. L’une qui est souvent revenue depuis quelques années, c’est « Mais il vient de se passer quelque chose de génialement positif, maintenant pour équilibrer va t-il m’arriver une aventure négative ? »
C’est peut être bête, d’ailleurs, la seule personne à qui j’en ai parlé, m’a dit, « Mais non ne t’inquiète pas! »
Je gagne un concours sur le blog de l’Autruche, où j’ai le choix de choisir pour 50euros de chaussures, pour moi c’est une joiiiie! C’est à partir de là que je me suis dis, ça fait un bout de temps que je cumule beaucoup de chance. La semaine dernière sur les 4 galettes des rois que j’ai mangé, j’ai eu 3 fois la fève, j’ai halluciné aussi!
Je travaille avec une personne qui pour moi, je trouve qui en as presque pas, du coup on se raconte notre vie tous les lundis, et parfois j’ose pas, je me dis c’est pas normal, « pourquoi moi et pas elle » ?
Après j’ai essayé d’éliminer quelques « chances » en me disant que « j’étais au bon endroit au bon moment« , c’est le cas pour stage au Château des Ducs qui a ensuite débouché sur un CDD, mon tout premier! Exactement pareil pour mon stage au musée Dior, et le boulot pour lequel je postule actuellement. (si on compte ça fait 3 quand même)
Photo souvenir prise à Clermont Ferrand
Je ne me plains absolument pas d’être chanceuse, parfois dans la poisse j’ai de la chance! (Si si, l’amende que je devais payer a été annulée). C’est juste que j’ai peur, que pour équilibrer il se passe quelque chose du genre « je vais perdre un bras? » (un peu gros).
Après plus de réflexion, grâce à cet article (c’est sympa d’écrire, ça libère) je crois avoir trouver ce que j’ai eu en « compensation », et non c’est pas mes cheveux roux (que je déteste) ou la poisse en amour (j’ai un chéri génial), c’est autre chose qui est encré en moi, mais je sais que dans un certain nombre d’années, il ne sera qu’un mauvais souvenir. J’espère ♥
Je crois que je suis formatée, d’un côté le bien de l’autre le mal, d’un côté le noir et de l’autre le blanc et, c’est surement pour cela que je recherche un équilibre la dedans. L’équilibre ne fait-il pas partie d’une vie stable après tout ?
A travers cet article je vous ai peut être ennuyé, mais je serais plus que ravie de partager avec vous sur ce sujet.
 Je vous écoute!
Si vous souhaitez participer à la Show Your Lifestyle de mercredi prochain le thème est : CHOCOLAT!
Vous pouvez réaliser votre recette préférée de moelleux au chocolat, une manucure chocolat ? A vous de jouer!

 

blog, chance, écrire, équilibre, état d'âme, humeurs, idée, show your lifestyle, SYL, texte

L’équilibre de la chance

9 janvier 2013
Par où commencer ? Il n’est jamais trop tard pour une participation à Show Your LifeStyle. J’ai choisi d’aborder cette nouvelle année avec un article qui parle de « mes pensées ».
J’ai lu cet article de Suzie, et ça m’a donné l’envie d’écrire. Je pense que ce billet va trouver sa place dans la catégorie « Humeurs » d’Hellocoton!
Je crois honnêtement que je me pose souvent bien trop de questions. L’une qui est souvent revenue depuis quelques années, c’est « Mais il vient de se passer quelque chose de génialement positif, maintenant pour équilibrer va t-il m’arriver une aventure négative ? »
C’est peut être bête, d’ailleurs, la seule personne à qui j’en ai parlé, m’a dit, « Mais non ne t’inquiète pas! »
Je gagne un concours sur le blog de l’Autruche, où j’ai le choix de choisir pour 50euros de chaussures, pour moi c’est une joiiiie! C’est à partir de là que je me suis dis, ça fait un bout de temps que je cumule beaucoup de chance. La semaine dernière sur les 4 galettes des rois que j’ai mangé, j’ai eu 3 fois la fève, j’ai halluciné aussi!
Je travaille avec une personne qui pour moi, je trouve qui en as presque pas, du coup on se raconte notre vie tous les lundis, et parfois j’ose pas, je me dis c’est pas normal, « pourquoi moi et pas elle » ?
Après j’ai essayé d’éliminer quelques « chances » en me disant que « j’étais au bon endroit au bon moment« , c’est le cas pour stage au Château des Ducs qui a ensuite débouché sur un CDD, mon tout premier! Exactement pareil pour mon stage au musée Dior, et le boulot pour lequel je postule actuellement. (si on compte ça fait 3 quand même)
Photo souvenir prise à Clermont Ferrand
Je ne me plains absolument pas d’être chanceuse, parfois dans la poisse j’ai de la chance! (Si si, l’amende que je devais payer a été annulée). C’est juste que j’ai peur, que pour équilibrer il se passe quelque chose du genre « je vais perdre un bras? » (un peu gros).
Après plus de réflexion, grâce à cet article (c’est sympa d’écrire, ça libère) je crois avoir trouver ce que j’ai eu en « compensation », et non c’est pas mes cheveux roux (que je déteste) ou la poisse en amour (j’ai un chéri génial), c’est autre chose qui est encré en moi, mais je sais que dans un certain nombre d’années, il ne sera qu’un mauvais souvenir. J’espère ♥
Je crois que je suis formatée, d’un côté le bien de l’autre le mal, d’un côté le noir et de l’autre le blanc et, c’est surement pour cela que je recherche un équilibre la dedans. L’équilibre ne fait-il pas partie d’une vie stable après tout ?
A travers cet article je vous ai peut être ennuyé, mais je serais plus que ravie de partager avec vous sur ce sujet.
 Je vous écoute!
Si vous souhaitez participer à la Show Your Lifestyle de mercredi prochain le thème est : CHOCOLAT!
Vous pouvez réaliser votre recette préférée de moelleux au chocolat, une manucure chocolat ? A vous de jouer!